29 août 2019

toujours 60 en vue ?

Hier, je n’ai pas terminé mon questionnement quant à savoir qui inviter pour fêter mon passage à la soixantaine, en décembre prochain. J’en étais resté à ceux que je n’aime pas ou que je n’aime plus et à tous mes ex de là où j’ai travaillé 19 ans, au siècle dernier, chez Scaïb-Sonepar (je peux citer les deux noms, la boîte a été rachetée plusieurs fois, depuis et donc, il y a prescription, désormais) et depuis, dans mon sommeil, dans la journée qui a suivi, dans le tram pour aller au cinéma, au fond de mon fauteuil relax sur la... [Lire la suite]

05 août 2019

nous sommes sur le pont, en attendant de davigner

Nous sommes sur le pont, moi et mon égo, en attendant qu’on nous autorise à davigner. Je suis rentré hier soir, de Biscarrosse et là, je retrouve mes habitudes de bordelais, sans piscine au pied de la terrasse quand je suis dans le séjour et sans chiens pour me permettre de retrouver mes treize ans, comme à chaque fois que je joue avec eux. Je retrouve les corvées inhérentes à mes us et coutumes quotidiens dont les courses du lundi matin. Et tout à l’heure, je retrouverai mon fauteuil relax sur la terrasse pour un moment de... [Lire la suite]
18 février 2019

manque réel de motivation

Il y a des jours comme ça où on manque réellement de motivation. J’ai tellement donné depuis mon réveil, ce matin que là, en rentrant chez moi, à 14h30, je n’en puis plus. J’ai un coup de barre que même un Mars n’aiderait pas à faire partir (en plus, je n’aime pas le chocolat !) et je n’ai qu’une envie : celle de me mettre sur un transat sur la terrasse et me la couler douce au soleil. Sauf que pour l’instant et jusqu’en mars, environ, il n’y a pas encore de soleil sur ma terrasse, il n’en manque pas beaucoup pour qu’il nous... [Lire la suite]
04 septembre 2018

ici, l'ombre

Avant de déjeuner, comme j’ai peu et mal dormi, cette nuit, à peine un peu plus de 3h30, j’ai choisi de me poser délicatement dans un fauteuil relax bleu sur la terrasse. En plein soleil, celui d’avant le milieu de la journée, quand il est encore bon, celui quand il est encore doux, celui quand il est encore supportable. Sauf que contrairement à ses apparences, il était plus chaud que ce que j’avais cru. Il m’a eu, le coquin et il m’a un peu cuit les jambes, le ventre, les bras et la tête, alouette. Alors, je suis rentré me mettre à... [Lire la suite]
19 juin 2018

des larmes d'insatisfaction

Beuh, il fé trô chô ! J’en ai marre de transpirer comme une serpillère… Mais ça ne se dit pas, ça, « transpirer comme une serpillère ». Si, passe qu’en plus, quand je transpire, je sens mauvais. Bon écoute, de quoi te plains-tu, il fait enfin beau, un peu chaud, certes mais on a assez pleuré pour avoir du soleil, on ne va pas se plaindre. Pense à tous ceux qui ont été inondés et tu comprendras combien cet anticyclone est plus que bienvenu. On va enfin pouvoir prendre un repas dehors, je vais enfin pouvoir faire la... [Lire la suite]
08 juin 2018

du gras ou du sucre ?

Finalement, si ça se trouve, personne ne s’en est rendu compte, hier, que je n’ai pas publié de billet. Rien, nada, que tchi. Même pas un texte contre les syndicalistes grévistes ni même sur Laeticia Hallyday. Rien, j’étais trop tout mou. Et aujourd’hui, comme je me sens un peu pareil, je pense que je vais faire la même chose. Ou plutôt, ne pas faire, comme hier. Ne rien écrire et ne rien publier. Je suis trop bien sur mon fauteuil, même si ce n’est pas grand soleil, là, sur la terrasse, en position quasi horizontale. Et, alors que... [Lire la suite]

07 juin 2018

pas de billet, aujourd'hui

Non, je pense que je n’écrirai aucun billet, aujourd’hui. J’ai couru toute la matinée au travail, puis pour faire les courses de fin de semaine et pour aller rendre service au patron qui attendait que je fasse deux ou trois choses pour lui sur Internet et pour aller chercher ma commande, enfin arrivée, chez Bouchara et le temps de rentrer à la maison, il va être 15h30. Alors, le mieux, je crois, c’est que je me jette sur un fauteuil relax de la terrasse, avec un bouquin pour me donner bonne conscience, soit celui que j’ai en cours,... [Lire la suite]
08 mars 2018

tiens, il fait beau !

Tiens, il fait beau ! Et ça dure depuis ce matin. Déjà, quand je suis arrivé à mon travail, c’était une nuit étoilée comme peu de gens peuvent en voir, à 3h40. Peu de gens hormis mes collègues et nos clients de fin de nuit. Je me suis dit, alors, que, avec un peu de chance, nous n’aurions pas de pluie, aujourd’hui. Nous n’aurons pas notre rasade quotidienne. Nous serons au pain sec et sans eau ? Pas grave. Ce sera bon pour mes plantations sur la terrasse, d’être un peu épargnées pendant quelques  heures voire quelques... [Lire la suite]
02 septembre 2017

peut-être mettre une chemise

Un, deux, trois, je suis aux abois… Le compte à rebours a commencé pour les festivités de ce soir, au 94 rue Bourbon à Bordeaux (je ne suis pas fou, ce n’est pas la véritable adresse mais je ne voulais pas voir débarquer tout le monde et n’importe qui !...) La preuve ? Maman et moi, nous sommes allongés chacun sur un fauteuil relax, les pieds en l’air et les orteils en éventail, en plein soleil. Nous allons commencer par digérer le repas frugal du déjeuner. Et ensuite, je ferai un petit somme. J’ai besoin de me reposer... [Lire la suite]
18 août 2017

en dépression ?

Hier, dans les deux ou trois bulletins météorologiques que j’ai pu voir avant et après dîner, on a annoncé du beau temps pour cet après-midi. Alors que là, il est 15h30 et on vient encore d’essuyer une espèce de bruinasse, une pluie qui ne veut pas dire son nom, qui ne veut pas avouer ce qu’elle est vraiment ni reconnaître ses torts. Et moi, ce matin, pendant que je travaillais, parfois mon esprit dérivait vers ce qui m’attendait dans l’après-midi, une fois le déjeuner avalé, une fois les courses faites : une sieste dans un... [Lire la suite]