07 septembre 2019

je prends du retard sur le temps qui passe

Aujourd’hui, et même depuis hier soir, pour être franc, j’ai pris du retard sur le temps qui passe. Parce que je me suis laissé déborder par mes émotions, hier ; parce que j’ai beaucoup bu, uniquement du champagne mais bon, peu importe le flacon, il était question d’ivresse et franchement, je n’en suis pas fier car outre que ça m’a beaucoup fatigué (je tombais de sommeil, hier soir, juste après dîner), ça m’a donné mal à la tête et chez moi, qui dit mal à la tête, dit mal de vivre et vague à l’âme. Du mal à dormir sereinement, du... [Lire la suite]

02 août 2019

je vais tellement vite que je

Je viens de me rendre compte que je vais tellement vite que je me prends moi-même les pieds dans le tapis de ma vie. Je m’en suis aperçu avant-hier alors que j’étais sur les quais, en rentrant du centre-ville, histoire de m’aérer un peu et de marcher, marcher, marcher et soudain, après avoir pris une pause près de la nouvelle statue, inaugurée en mai dernier, celle de Modeste Testas, pendant un bon moment, je suis reparti pour rentrer chez moi et j’étais déjà fatigué avant même de mettre un pas devant l’autre. Donc, je pense que mon... [Lire la suite]
08 mai 2019

ah bon, il y a eu une soirée, hier ?

Jolie bouteille, sacrée bouteille, veux-tu me laisser tranquille, je veux te quitter, je veux m’en aller, je veux recommencer ma vie… Oh la la, je ne me souviens pas de tout, je suis allé me coucher très tôt, hier soir, après cette journée à Toulouse, aller et retour en 11h avec pauses pipi, pause déjeuner et pause réunion pour le patron. J’étais un peu fatigué et donc, je suis allé au lit de bonne heure… Pardon ? J’étais à une soirée ? Jusqu’à 1h du matin ? Non, ce n’est pas possible, je m’en souviendrais si c’était... [Lire la suite]
14 avril 2019

ça y est, c’est le week-end !

Comment vais-je savoir que je suis en week-end, désormais ? Parce que quand on travaille, on a des repères pour se régler au temps et aux jours qui passent mais quand ce n’est plus le cas, comment savoir quel jour on est, comment savoir si on est vendredi, samedi ou dimanche ? Justement, hier, je me suis cru dimanche car j’ai fait des courses le matin comme je le faisais, dans ma vie d’avant (merci Sophie !) chaque jour du seigneur. Et donc, après, je me suis cru un autre jour et ce matin, je me suis encore cru le même... [Lire la suite]
11 janvier 2019

dernier jour de pseudo calme avant une nouvelle tempête ?

Sommes-nous le dernier jour de pseudo calme avant une nouvelle tempête, celle de demain, samedi ? Hélas, je crains que la réponse ne soit oui et il ne faut pas croire que parce que les gilets jaunes et casseurs réunis vont se déplacer à Bourges, parce que ça serait le centre de la France (mouais, ce ne serait pas plutôt parce que c’est la ville des bourgeois, comme son nom l’indique ?) qu’on va être tranquilles, peinards, chez nous, ne serait-ce qu’à Bordeaux, tiens, pour ne prendre que la ville qui a le triste record du plus... [Lire la suite]
05 janvier 2019

triste et sidéré

Encore une fois, je suis surpris, non, sidéré. Encore une fois, je suis désabusé, non, triste. Encore une fois, je suis fatigué, non, très en colère. Je rentre du centre-ville car j’ai débauché très tôt, ce matin (à 6h15) et j’ai voulu profiter du beau temps froid et sec et du fait que l’on pouvait s’y rendre normalement car cet après-midi, ça sera encore mission impossible. Ou alors, à mes risques et périls. Et je ne suis ni courageux, ni téméraire surtout face à la connerie. En plus, comme j’ai un peu peur que ce soit contagieux,... [Lire la suite]

28 décembre 2018

cons, jaunes et pathétiques

On nous annonce un acte 7 des gilets jaunes dans plusieurs villes de France, ce samedi, demain et lundi prochain, le 31. En particulier, à Bordeaux puisque c’est l’endroit qui m’intéresse le plus vu que je suis concerné presque directement. Je pensais vraiment qu’on en avait terminé avec ces conneries (désolé, je ne respecterai pas la trêve des confiseurs, moi non plus, juste celle des fiseurs) mais non, j’avais oublié qu’elles n’ont pas de limite et qu’au-delà de la ligne jaune des gilets, tout est permis. Eh bien moi, j’ai envie de... [Lire la suite]
29 novembre 2018

Chouchou, t'es où ?

Ça va, tu n’es pas trop gêné, toi, Chouchou. On ne peut pas dire que je te sollicite beaucoup, depuis quelques temps. Mais que fais-tu donc de tes journées ? Je me le demande. Tu n’es pas obligé de me répondre mais quand même, j’aimerais bien savoir. C’est vrai, ça, moi, je pensais que tu allais m’aider pour plein de choses et je me rends compte que tu n’es pas là. Par exemple, quand le réveil sonne, à 2h50… Oui, je sais ce n’est pas un réveil mais mon ancien téléphone qui fait une jolie musique toute douce pour ne pas... [Lire la suite]
21 octobre 2018

on se calme, on se calme

On se calme, on se calme, Stéphane. Ce n’est pas parce que tu n’aimes pas ça que tu peux ni que tu dois en dégoûter les autres, hein ? Nous sommes d’accord ? Nous sommes d’accord. Parce que tu ne pas imposer tes idées. Ils le font bien, eux. C’est vrai ça. Ce n’est pas parce que tu es fatigué, ce n’est pas parce que tu as le cul entre deux chaises que tu dois t’en prendre à quelqu’un de mort ni à sa veuve. Oui, je sais, ce n’est pas toi qui as commencé, ce sont eux mais laisse-les dire et laisse-les faire. Occupe-toi plutôt... [Lire la suite]
25 juillet 2018

d’abord, 17, puis 9, ça fait : 9 et 7, 16, je pose 6 et je retiens 1 + 1 = 26

Pas forcément le plus motivé du monde, je suis parti à ma séance de torture avec mon coach personnel, Jérémy M. 24 ans, un peu pervers sur les bords, extrêmement sadique et l’air un peu innocent mais il ne faut pas s’y fier. Je n’étais pas très motivé car je me suis levé fatigué, ce matin et j’avais même mal aux cervicales et la tête. J’ai même cru que la bête était revenue, cette squatteuse de migraine mais non, tout a malheureusement disparu au moment du déjeuner. Malheureusement parce que si ça n’avait pas été le cas, j’aurais pu... [Lire la suite]