30 janvier 2019

passages piétons

J’ai failli terminer mon billet d’hier en disant que j’avais rarement des réactions épidermiques contre des gens mais je me suis abstenu et j’ai bien fait. Ou alors, j’aurais dû dire que je parlais des gens en particuliers parce que, en ce qui concerne des groupes de gens, je peux avoir des détestations qui feraient baver d’envie le plus grand misanthrope du monde après Dieu (oui, parce que si Dieu n’était pas un peu misanthrope, il aurait fait l’homme un peu meilleur que ce qu’il est capable d’être) et dans ces groupes de gens que je... [Lire la suite]