08 octobre 2019

il est interdit de faire pipi contre ce blog

À partir d’aujourd’hui, 8 octobre 2019, il est désormais interdit de faire pipi contre ce blog. Parce que ça ne se fait pas, en tout premier lieu. Et parce qu’il y en a marre de découvrir des traces jaunes, séchées, régulièrement, les lendemains de soirées festives auxquelles je ne suis jamais invité. Et n’allez pas croire que j’aie décrété un tel arrêté parce que j’étais vexé, non, non, non. J’ai décidé cette interdiction d’uriner contre ce blog tout simplement parce que moi, je ne le fais pas aux autres. Et comme ça se dit dans les... [Lire la suite]

29 septembre 2019

il n’y a pas cinquante solutions

Il n’y a pas autant de solutions que de nuances de gris. Ouais, je sais, de nuances de Grey. Mais j’ai choisi de parler 100% français, ce matin. Absolutely french in the text. En français dans le texte, pour ceux qui n’auraient pas compris. Je disais donc qu’il n’y avait pas cinquante solutions. Au mieux, il y en a plus d’une et moins de trois. En gros, il n’en reste que deux. Environ. À peu près, si vous préférez. Parce que soit j’écris ce billet en me disant que j’aurais l’esprit et ma conscience tranquilles pour ne pas dire... [Lire la suite]
21 septembre 2019

hier matin, à 11h15 (environ), j’ai fait pipi à Monbazillac

Hier matin, en route pour Bouniagues, en Dordogne, un peu plus d’une heure et demi de route. J’ai envie de faire pipi avant d’arriver à l’endroit, proche de Bergerac, où on va éviter d’entrer dans la ville en la contournant pour attraper la bonne route qui nous mènera à Monbazillac et ensuite, à destination, comme les rois mages, en Galilée. J’ai de plus en plus envie de faire pipi et comme nous sommes sur une route secondaire, là, il n’y a rien d’aménagé pour ça. Aucune aire. Aucun stationnement. Aucuns WC publics. Alors, je fais... [Lire la suite]
01 septembre 2019

il ferme les yeux quand il fait pipi, lui

Lui, je sais qu’il ferme les yeux quand il fait pipi. Je me suis déjà retrouvé face à lui alors qu’il avait besoin d’uriner et j’ai tout vu. Mais lui, non. D’ailleurs, mon souvenir est un peu flou car je me demande pourquoi j’étais face à lui. En général, quand on est envoyé en miction, on tourne le dos aux autres. Mais lui, non. Et en plus, non seulement il reste de face mais il ferme les yeux. C’est un cas, ce mec. En même temps, ça ne mange pas de pain, on est tous foutus pareil (à peu près, dans les grandes largeurs voire dans les... [Lire la suite]
27 août 2019

peut-être juste un peu mouillé ou pas

Peut-être n’est-ce qu’une illusion, peut-être n’a-t-il pas vraiment plu, cette nuit ou ce matin, à l’aube, à l’heure où blanchissent les campagnes… Probablement qu’il n’est tombé que trois gouttes. Certainement un nuage qui a fait pipi et qui était trop pressé pour bien se secouer après sa miction. En tout cas, pas de quoi affoler les foules ni la nature. Ou plutôt si, il y a de quoi inquiéter la nature qui a soif et plus souvent qu’à son tour, depuis quelques temps. Peut-être n’ai-je pas raison (sans avoir tout à fait tort) dans... [Lire la suite]
27 mai 2019

TGV 8434, voiture 12, place 31

Quand je prends le train, ce qui ne m’arrive pas si souvent que ça (la dernière fois, c’était en décembre 2016), j’aime bien être à une place isolée. Je n’aime pas trop les sièges en duo car tant qu’à faire, je préfère être du côté de la fenêtre pour que, si je veux regarder un peu le paysage, je puisse justement regarder le paysage. Et ce n’est pas parce que je prends toujours un gros livre pour voyager que je ne regarde jamais la France défiler à toute allure, de temps en temps. Mais l’inconvénient, c’est que si quelqu’un est assis... [Lire la suite]

13 février 2019

mon Dieu, quel bonheur d'avoir un mari bricoleur

Comme le patron pourra mettre l’appartement du huitième en location à partir du 1er mars et comme il est en train de le meubler pour atteindre une clientèle un peu différente, j’ai du pain sur la planche. Il y a plein de choses en kit à monter : canapé, console, tables de chevet, chaises, fauteuils, j’en passe probablement car je n’ai pas la liste en tête et moi, j’aime bien ça, monter des meubles en kit. J’ai pris goût à cette activité avec ceux de chez Ikea qui sont globalement toujours très simples. Et comme j’aime bien ça, ça... [Lire la suite]
12 février 2019

visite médicale

La semaine dernière, j’ai appris que j’étais convoqué à la médecine du travail pour une visite médicale obligatoire. J’ai toujours détesté ça car comme je suis plutôt du genre prudent, je me fais suivre par un généraliste (j’en ai même deux, en vérité, pour pouvoir aller voir l’autre quand l’un n’est pas là), j’ai un gastroentérologue, j’ai un dentiste, j’ai un ophtalmologiste, j’ai un cardiologue (c’est un peu moins vrai car le mien est parti se faire voir ailleurs – loin des yeux, loin du cœur !) et j’ai un dermatologue et j’ai... [Lire la suite]
17 novembre 2018

non, ne me dites pas que vous trouvez que je suis en colère, vous vous trompez

Mais ils étaient où, pas là, ils étaient où, pas là, les gilets jaunes, quand j’ai quitté mon travail, ce matin, à 5h31 (environ) ? Hein, ils étaient où ? Pas là. Bande de feignasses, tiens ! Je suis content car j’ai réussi à aller travailler et à en revenir sans être bloqué par ces frustrés des gilets jaunes. Bon d’accord, je ne voulais pas prendre un jour de congé à cause d’eux (ou alors, je leur aurais facturé ? Non, je pense qu’ils n’auraient pas accepté) mais, et je peux le dire maintenant que je suis chez... [Lire la suite]
24 mai 2018

retour progressif à la normale

Il va bien falloir que je m’y habitue de nouveau, à me lever dans la nuit. Parce que là, je suis large, j’ai pris mes aises, depuis une dizaine de jours. Je suis en vacances et je fais des grasses matinées à tire-larigot. Je n’ai aucune vergogne à me lever à pas d’heure. Enfin, quand je dis « à pas d’heure », c’était 7h45, à San Sebastian, et c’est entre 7h45 et 7h, ici, à Bordeaux. Quand je pense que pendant mes congés, le jour est toujours levé avant moi, ça n’est pas du tout équitable. Et je ne suis surtout pas vraiment... [Lire la suite]