11 juin 2019

se concentrer pour ne pas se disperser

Quand je ne suis pas plus inspiré que ça pour écrire et surtout, quand je m’y prends un peu tard dans la journée (aujourd’hui, je commence d’écrire à 16h11, l’heure du goûter, pas celle de noircir des pages blanches !), j’ai un mal fou à me concentrer sur les minimum trois paragraphes que je me dois (que je me doigt ?) de faire par jour. Oui, parce que trois, je ne peux pas faire moins. Sinon, ça fait un peu branleur. Ou fumiste. Même si je préfère être un branleur qu’un fumiste. Et pourtant, on m’a réellement traité de... [Lire la suite]

19 janvier 2019

Gilles et John (2)

Gilles ? C’est John ! Salut John, tu vas bien, Gilles ? Oui, ça va. Fait un peu chier, il pleut mais ça ne va pas m’empêcher d’aller à la manif, ce soir et toi ? Moi ? Bien sûr que j’y vais, je ne vais pas rater une occasion de faire la fête, tu penses bien ? Tu as prévu tout ce qu’il faut pour te protéger et pas te protéger que de la pluie ? T’inquiète, à force, on sait ce qu’on doit prendre, on est des mecs prévoyants, on va devenir des pros de la castagne. J’aime bien ça, moi, tous les... [Lire la suite]
04 septembre 2018

ici, l'ombre

Avant de déjeuner, comme j’ai peu et mal dormi, cette nuit, à peine un peu plus de 3h30, j’ai choisi de me poser délicatement dans un fauteuil relax bleu sur la terrasse. En plein soleil, celui d’avant le milieu de la journée, quand il est encore bon, celui quand il est encore doux, celui quand il est encore supportable. Sauf que contrairement à ses apparences, il était plus chaud que ce que j’avais cru. Il m’a eu, le coquin et il m’a un peu cuit les jambes, le ventre, les bras et la tête, alouette. Alors, je suis rentré me mettre à... [Lire la suite]
16 novembre 2017

le piquet de grève

Bon, ça suffit maintenant. Je me suis mis en grève afin de montrer mon mécontentement contre le fait de ne pas avoir de chauffage depuis dix jours environ. Si encore on était en été, passe encore mais là, non. Il fait proche de zéro le matin et moi, c’est un appartement avec terrasse que j’ai acheté, il y a un an et demi, pas un igloo. Et le premier qui me chante « igloo, igloo, igloo, il est des nôtres, il a bu son verre comme les au-autres », je lui balance ce qui me passe sous la main sur la gueule. Non mais sans... [Lire la suite]
16 février 2016

inspiration, expiration

Je suis devant mon écran, les mains presque posées à plat sur le clavier et je me demande de quoi je vais bien pouvoir parler, aujourd’hui. Il y a beaucoup de jours avec, quelques jours entre avec et sans et de rares jours sans. Aujourd’hui, c’est un jour sans. Un jour sans inspiration. Rien. Je n’ai rien qui me vient à l’esprit. D’ailleurs, ai-je seulement encore un esprit ? Vite, des sels pour que je m’en remette. Et que mon esprit revienne. Mon esprit de sels ! Il va bientôt être l’heure de déjeuner et je ne sais même... [Lire la suite]
13 septembre 2015

bâiller aux mouettes (1)

En vacances, j’écris toujours un ou deux billets d’avance, quand j’ai un petit moment devant moi pour le faire, tranquillement et/ou quand l’inspiration me vient. C’est pourquoi ça peut sembler bizarre que je parle souvent de l’avant-veille et rarement de la veille dans mon journal sablais de l’année. C’est aussi pourquoi, ce matin, alors que nous sommes samedi, que je vais écrire qu’il pleut, ça ne sera publié que dimanche matin, le lendemain. De quoi déconcerter les plus sensibles de mes rares lecteurs. Mais en même temps, nous... [Lire la suite]

01 juillet 2015

peau d'ennui

Il est 13h59. J’m’ennuie. Je m’ennuie parce que je devrais avoir. Je devrais avoir faim parce que je n’ai pas encore déjeuné. Je n’ai pas encore déjeuné parce que je n’ai pas très faim. Il fait trop chaud. Je déjeunerai un peu plus tard quand j’en aurai à la fois réellement besoin et vraiment envie. En attendant, je ne bâille pas parce que j’ai faim, je bâille parce que j’ai un peu sommeil et je bâille parce que je m’ennuie. À 14h02, ça fait plus de trois minutes que je m’ennuie. Qu’est-ce que je pourrais bien faire pour oublier de... [Lire la suite]
15 décembre 2013

sans Wi-Fi fixe

Hier matin, je suis parti au parking Pey Berland Saint Christoly pour aller y chercher ma voiture car le samedi, je ne prends pas le tram pour aller travailler, je commence trop tôt et du coup, je suis obligé de me débrouiller. En même temps, comme le samedi, il y en a moins même en journée, quand je débauche, je monte dans ma voiture et je rentre bien plus vite que si j’étais en transports en commun. Bref, il était 3h25 et j’arrive vers l’accès au parking via les ascenseurs du côté de la place Jean Moulin et comme bien souvent, je... [Lire la suite]
02 octobre 2013

au pas de charge

J’ai quitté le boulot à treize heures vingt-cinq, pour être très précis. Une fois que je suis arrivé sur le quai de la station Lauriers, j’ai attendu le tram pendant huit minutes. Je suis allé directement à la Fnac pour y trouver un éventuel cadeau et je suis rentré déjeuner comme il le fallait et comme il en était plus que temps car j’avais vraiment faim, je commençais même à être légèrement faiblard. J’ai mangé une salade de cinq légumes crus et un reste de pâtes au pesto rouge. Simple, bon et efficace. Et je suis sorti pour... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
01 août 2013

s'i' vous plééé

Une petite pièce pour manger, s’i’vous plééé… M’a-t-elle demandé en me tendant la main pour la troisième fois de la journée, à l’arrêt du tram en bas de chez moi, près de la boulangerie qui fait des câlins. Je l’ai regardée. Et puis j’ai farfouillé dans mon porte-monnaie et je n’y ai vu que pièces en euro. Alors, tout désolé, j’ai fini par lui répondre : « Je suis navré mais je n’ai que des véritables pièces de monnaie. Je n’en ai pas en chocolat. Alors, une petite pièce pour manger, ça va être difficile. »  Un... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 19:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,