31 août 2017

licence expirée

Vous savez quoi ? Il y a des jours où il n’y a rien qui va. Ça a commencé par le fait que je doive me lever plus tôt que d’habitude car depuis le début de la semaine, la facturière de nuit est malade et comme nous sommes déjà en effectifs réduits car 1/3 du personnel de jour est en vacances, qui c’est qui s’y est collé ? C’est bibi. C’est chéri bibi ! Donc, depuis 3 matins, je fais son travail et je fais le mien, le tout en un temps plus nocturne que diurne et je suis sur les rotules, comment veux-tu, comment... [Lire la suite]