28 mai 2021

pourquoi écrire tout ça, pourquoi écrire comme ça ?

Franchement, Stéphane, pourquoi tu écris tout ça ? Comment ça, pourquoi j’écris tout ça ? C’est vrai, quoi, parfois, on se demande si ce que tu racontes est vrai ou si c’est inventé. Alors, si c’est vrai, c’est un peu personnel, non ? Et si c’est inventé ? Et si c’est inventé, à quoi ça te sert ? À quoi ça me sert ? Pourquoi écrire et surtout, pourquoi écrire tout ça ? Je crois que ce qui est important, c’est ce qui est écrit et non pas de savoir ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. Je crois à la... [Lire la suite]

10 mars 2021

une lentille, deux lentilles, trois lentilles…

Une lentille, deux lentilles, trois lentilles, quatre lentilles, cinq lentilles, six lentilles, sept lentilles, huit lentilles, neuf lentilles, dix lentilles, onze lentilles, douze lentilles. Voilà, ça fait un paquet de douze. Maintenant, Jean-Michel, je vais te confier une mission importante, tu vas voir, c’est hyper compliqué à faire mais je suis sûr que tu vas y arriver les doigts dans le nez. Ça change des doigts dans le cul. Tu n’étais pas obligé. Moi, quand je peux te faire plaisir… Qu’est-ce qu’il faut que je fasse ? C’est... [Lire la suite]
06 février 2021

droit dans tes yeux

C’est alors que nous nous sommes retrouvés à nous regarder droit dans les yeux, intensément, comme ça nous arrive, de temps en temps quand nous avons celui de passer un moment ensemble. Et moi, j’aime particulièrement ces instants partagés avec toi car alors, je me dis que j’ai vraiment beaucoup de chance. Parce que si nous ne nous étions pas connus, je n’aurais jamais ressenti ce que je ressens, alors. À chaque fois. Quelque chose qui n’est pas facile à décrire. Quelque chose qui va bien au-delà de nous. Et là, je sais que je suis... [Lire la suite]
22 janvier 2021

rien contre personne

Mais non, qu’est-ce que tu dis, je n’ai rien contre les gilets jaunes ni contre les casseurs réunis. Ce sont juste des vues de l’esprit vu qu’ils n’en ont pas beaucoup eux… Tu vois, c’est juste pour faire de l’humour parce qu’ils ne le comprennent pas toujours, eux… Bon, tu raison, j’avoue que c’est une cible facile pour moi car les médias nous ont présenté les cas les plus caricaturaux et moi, ça m’arrange de globaliser le mouvement et ses adhérents. Oui, ça me dérange quand la violence prend le pas sur le dialogue et qu’on ne vienne... [Lire la suite]
26 septembre 2020

coupures

Malheureusement, à force d’entendre parler de TF1, de recevoir TF1 chez mes parents pour le tournage d’un reportage sur ma mère et parce qu’il m’arrive quand même de regarder cette chaîne de temps en temps (quand je n’ai pas le choix mais n’ai-je vraiment pas le choix ?), j’ai fini par succomber aux sirènes de l’argent facile et donc… Avec Comme J’aime, vous perdrez du poids très rapidement et très aisément mais surtout au niveau de votre compte bancaire parce qu’avec Comme J’aime, on vous vend du rêve !... Donc, je suis au... [Lire la suite]
02 juillet 2020

ça sent l'oignon ?

Oui, ça, c’est un peu facile. Ça m’étonne de toi, M… En même temps, je te sais très joueuse alors, ça ne m’étonne qu’à moitié, à vrai dire. Parce que tu sais que je ne connais pas le japonais et que même en cherchant sur Google Traducteur, je n’ai pas trouvé la signification du haïku composé par Tae Kakimoto (ou encore Kakimoto Tae), grand poète du pays du soleil levant parmi tant d’autres. Il serait né en 1893 mais sur Internet, je n’ai pas trouvé la date de sa mort. Il serait encore vivant, M… ? Oui, je te demande ça puisque... [Lire la suite]
24 septembre 2019

chut, ne dites pas à mes parents que je ne suis pas leur fils

Chut, ne dites pas à mes parents que je ne suis pas leur fils, ils ne le savent pas… Maman, j’ai quelque chose à te dire mais je voudrais que tu t’asseyes, avant tout. Parce que j’ai un peu peur de ta réaction. Surtout, penses à bien respirer comme on t’a appris à le faire en cas d’émotions fortes et dis-toi bien qu’il n’y a rien contre toi dans ce que je vais te dire mais bon, comme je pense que l’heure est venue que toute la vérité soit enfin dite, elle est donc grave, l’heure. Ça va, tu es bien installée ? Je peux y... [Lire la suite]
09 octobre 2017

Paul et non pas Virginie mais Fanny

Hier, j’ai vécu un dimanche à la campagne. Chez Paul et Fanny. Normalement, j’aurais dû écrire chez Fanny et Paul, afin de mettre Fanny en premier (je la connaissais avant son mari et la galanterie, ce n’est pas grossier, à ce que je sache) mais je trouve qu’à l’oreille, ça sonne mieux de mettre le « et » entre Paul et Fanny que dans l’autre sens. Enfin tout ça, je dis ça, je dis rien, c’est juste parce que j’aime que les choses soient claires, nettes et précises. Tout comme mettre les points sur la gueule des... [Lire la suite]