26 octobre 2019

une demi-fête, ça pourrait aller ?

Et si, au lieu de faire une grosse fête, on ne faisait qu’une demi-fête, à l’occasion de mes soixante ans, en décembre prochain, ça pourrait aller ? Moi, je pense que oui (je pense qu’oui ?) parce que comme ça n’a pas l’air possible d’organiser la soirée de mes rêv… non, la soirée des rêves des autres, je trouve que c’est une bonne solution de taper dans la demi-mesure car, comme tout le monde le sait, in medio, stat virtus alors qu’aux extrémités, c’est toujours un peu le bordel, pour parler poliment. Oui, je sais, cette... [Lire la suite]

20 juillet 2018

Dieu (s’il existe) reconnaîtra les chiens

Kali ! Shouka ! Pardon, Chouka ! Allez, revenez par ici, ce n’est pas propre, là-bas. C’est vraiment amusant de les voir courir comme des fous, surtout elle, en tête et lui, ensuite, qui essaie toujours de la dépasser mais il ne fait que la talonner. Ce qui n’est déjà pas mal… Je me demande s’ils comprennent quand je contracte leurs deux noms. Tiens, je vais ressayer, pour voir : Choukali ! Venez ici ! Bof, je ne sais pas s’ils n’ont pas compris ou s’ils vaquent juste à leurs occupations.... [Lire la suite]
23 juin 2018

rendre visite à ses parents

Le premier samedi de l’été. Hop ! On prend la voiture et on s’en va. On pourrait aller en Italie, faire un saut à Sienne et profiter de ce bien-être qu’on avait déjà ressenti sur la piazza del Campo. Revenir en arrière et retrouver une certaine légèreté. Mais non, on va faire plus simple. Et moins long car je ne me vois pas faire autant de route pour me rendre au cœur de la Toscane. On ne va pas dépasser les 220 kilomètres ni aller au-delà de 2h30 de route. Ou d’autoroute. Et on va aller, on va aller… Tiens, si on allait chez mes... [Lire la suite]
16 juillet 2017

écrit vendredi pour dimanche

Dimanche, à l’heure ou s’assombrira la campagne, nous reprendrons la route du retour. Revenir à Bordeaux, ça n’est pas vraiment revenir à ses origines même si j’ai comme l’impression plutôt agréable d’y avoir toujours vécu. C’est ce qu’on appelle une intégration réussie. Ou alors, je ne m’y connais pas. Et donc, normalement, afin de me préserver mon lundi pour vaquer à mes corvées hebdomadaires de mon dernier jour de chaque week-end, nous pourrions donc rentrer dimanche soir après dîner. Il suffira de ne pas trop de charger l’estomac... [Lire la suite]
04 juillet 2015

une idée de génie

Finalement, l’idée de génie que j’attendais mercredi (voir le billet du 1er juillet) n’est pas venue mais j’ai quand même pensé à quelque chose de... comment dire ? Quelque chose de talentueux, ça ferait un peu présomptueux alors je vais me contenter de dire que j’ai eu une chouette idée : j’ai déjeuné. Ce n’était pas plus compliqué que ça afin de me tirer de cet ennui qui me gangrenait. Et après, forcément, ça allait déjà mieux à la fois dans mon corps mais aussi dans ma tête. Sauf que cela n’a pas duré parce que j’avais... [Lire la suite]
01 novembre 2014

prendre son pied pour une lanterne

Hier, c’était la soirée, c’était la nuit Halloween (non mais, Hallo, quoi !) et je ne ferai pas le plaisir à ceux qui ronchonnent de me voir souvent râler que ça m’a énervé car justement, ça ne m’a pas énervé. Je me suis couché assez rapidement après m’être longuement endormi devant la télé, comme la plupart du temps que je suis devant le petit écran) et ce, jusqu’à trois heures de la nuit, moment officiel pour me lever pour aller travailler comme tous les samedis, même fériés, que Diable fait. Et si j’ai pu mesurer quelques... [Lire la suite]