03 août 2019

au cimetière des oubliés

Hier, je parlais de ma future crémation (pas encore bien définie au niveau de la date) et je sais donc que je ne serai jamais dans un cimetière. En tout cas, pas dans le cimetière des oubliés. Pas non plus dans le cimetière des pas perdus (pour tout le monde) ni dans celui des innocents (j’ai toujours les mains pleines car toujours occupées) et encore moins dans celui des mots doux. Pourtant, j’aurais pu jouir d’être enterré dans un endroit plein de mots même s’ils peuvent ne pas être tous doux. Le cimetière des oubliés, quelque... [Lire la suite]

31 juillet 2018

qu'un seul être vous mente et tout est triste comme...

Je ne suis pas comme Barbara, je ne sais pas s’il y aura du monde à mon enterrement. D’abord parce qu’il n’est pas prévu que je me fasse enterrer. Loin de moi de prétendre à quelque ridicule et vaine éternité, même pour tout l’or du monde, pas plus que pour tous les chevaux de tous les manèges, je ne voudrais rempiler. Je sais que je n’ai même pas cette curiosité de vouloir me projeter dans un futur quelconque pour voir comment les choses se passent. Et qu’y retrouverais-je ? Bah, personne qui ne m’est assez cher mais surtout,... [Lire la suite]
19 juillet 2018

les mouches pourraient avoir la complaisance de mourir le mercredi matin

C’est vrai, ça, non seulement elles sont dégoûtantes, les mouches (toutes, à mon goût) mais en plus elles ne sont pas du tout coopératives. C’est vrai, regardez, elles viennent toujours vers moi alors que ça doit se savoir, dans leur milieu, que je les déteste, qu’elles me font peur et que je suis le roi de la tapette (attention, je n’ai pas dit le roi des tapettes), donc, que j’en élimine tant et plus dès que j’en ai l’occasion. Je suis l’auteur d’un génocide « muscal » : tout ce que je peux exterminer, mouches et... [Lire la suite]