17 novembre 2017

tout finit par arriver même à celle qui se prend pour une princesse

Tout finit par arriver. Même à ceux qui se croyaient dispenser comme s’ils pouvaient être dédouanés de ce qui est dans l’ordre juste et naturel des choses. Même à celle qui, à supposer qu’elle ait pu se prendre pour une princesse mais, alors, il y a très, très longtemps parce que, aujourd’hui, la princesse a pris un sacré coup dans l’aile. Et dans la gueule. À se demander si elle ne s’est pas pris une voiture en plein dedans alors qu’elle traversait une rue sans faire attention. La princesse a pris de la bouteille même si elle ne... [Lire la suite]

05 janvier 2016

que faisiez-vous donc le 5 janvier ?

En 2015, je m’en souviens très bien, j’étais à deux doigts et à mille lieues de soupçonner ce qui allait nous arriver, en France. Et je venais de passer la fin de l’année sans me rendre compte que Noël était déjà terminé. On ne m’avait rien dit. Ce n’était pas forcément pour me déplaire. Mais cette année, c’est surtout les douze coups de minuit du 31 décembre que j’ai failli ne pas voir passer. En effet, je me suis endormi sur le canapé vers 22h30 et, comme je dois vraiment avoir un réveil dans l’organisme, je me suis réveillé à... [Lire la suite]
25 décembre 2014

les Noël d'antan

Il est très agréable malgré tout le parfum des Noël d’antan. Des Noël de quand ils étaient encore blancs alors que maintenant, c’est sous mes cheveux blancs que je vois Noël passer chaque année. JE vous parle d’un temps où je croyais au Père du même nom. Celui qui m’apportait une partie de ce dont je pouvais rêver. Une partie seulement car à l’époque, on ne recevait pas plus que de raison et pourtant, on en avait pas mal des cadeaux pourtant. Et en plus, ça nous faisait vraiment plaisir. On y tenait comme à la prunelle de nos yeux, à... [Lire la suite]
07 juillet 2014

et ça continue, encore et encore

Et ça continue, encore et encore. Chaque fois la même chose. Les jours qui passent qui remettent sans cesse leur ouvrage sur le métier. Ou quelque chose comme ça. Parce que tout est inéluctable dans le défilement des minutes, des heures, des jours, des semaines, des mois et des années. C’est volontairement que j’ai écrit tout ça, ça me permet d’insister sur leur poids. Leur accumulation. Et on a beau faire, on a beau vouloir, on a beau s’en défendre, parfois, on est obligé de tomber dans la routine imposée du temps qui passe et des... [Lire la suite]
12 mai 2014

banane ou de danseuse

Si j’avais dû être fétichiste de quelque chose de plutôt typiquement féminin, j’avoue que quand j’étais petit, j’étais assez fasciné par les chignons qu’arboraient ma mère, autrement appelée Maman ou Nanou mais Nanou, c’est pour les petits-enfants, pas pour moi quand j’étais petit enfant. De toute façon, ma mère, même sans chignon, c’était la plus belle de toutes les mamans, pas forcément de toutes les femmes, je n’avais pas conscience de ça, de cette différence et mon papa, il était aussi le plus beau de tous les papas et ils étaient... [Lire la suite]
16 juillet 2013

jouer à catch-catch

Peut-être que ce n’est pas assez intellectuel, comme film mais peu importe. L’essentiel est que je m’y sois bien amusé, en y allant, hier. Et même mieux, entre deux éclats de rire, un peu de nostalgie est venu me chatouiller le cœur et l’esprit et je me suis revu enfant, dans les années soixante, devant la télé en noir et blanc et qu’on n’avait pas le droit de la regarder tous les soirs, en tout cas, jamais tard car après Bonne nuit les petits, c’était justement bonne nuit les petits, le câlin du soir et on éteint la lumière. Je suis... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,