17 mars 2018

seulement trois vœux ?

C’est vraiment idiot, mais j’avais (très) bêtement renversé du vin rouge (moi qui n’en bois jamais ou si peu) sur mon slip propre, qui est plus est, blanc. Autant vous dire que ça se voyait. Je n’allais pas pouvoir rester comme ça, même sous des pantalons, moi, ça me dérangeait de le savoir. On ne sait jamais, imaginez un peu que je me retrouve aux urgences et qu’on découvre un slip qui sent le St Estèphe ! Oui, je sais, il faut déjà être connaisseur pour reconnaître une odeur de St Estèphe sur un slip qui sent avant tout la... [Lire la suite]

08 avril 2016

cadavres exquis

À près de cinquante-sept ans, j’ai eu cette chance incroyable de ne jamais avoir eu l’occasion, de ne jamais avoir été obligé de voir un mort en vrai. De voir un cadavre. De voir un corps inerte, les mains jointes, les yeux clos, allongé sur un lit dans une ambiance on ne peut plus feutrée, avec quelques bougies et des odeurs d’encens pour en masquer d’autres. Je n’ai jamais vu un mort à qui ça venait juste d’arriver, non plus. C’est-à-dire que je n’ai jamais vu un accidenté de la route qui venait d’être tué sur le coup. Ni même un... [Lire la suite]
13 mai 2015

festival de

J’aurais pu faire l’effort d’aller à Lourdes mais je n’en avais ni envie, ni besoin. Et encore moins l’envie de faire cet effort. Ni même d’être un bon chrétien car, dans tous les cas, je préfère qu’on dise de moi, par derrière, que je ne suis pas très catholique. Au service à encens, je préfère le service à thé. Comprenne qui pourra. En tout cas, même si je ne travaille pas demain, pour mon troisième jour férié du mois, un record pour moi, il était absolument hors de question que je fasse le déplacement jusque dans la capitale de la... [Lire la suite]