08 octobre 2020

en manque de toi

Quand il y aura longtemps que nous ne nous serons pas vus et que je serai tellement en manque de toi… Que je serai vraiment trop en manque de toi, de te voir, je pense que j’irai me promener par erreur dans Bordeaux au cas où je serais amené à te croiser par le plus grand des hasards. Aucun hasard ne sera jamais assez grand, assez immense, assez gigantesque pour me faire peur si au bout, en haut, c’est toi que je retrouve enfin. On dit bien qu’aucune montagne n’est infranchissable. Quand il y aura longtemps que nous ne nous serons... [Lire la suite]

03 juin 2020

c’est bon de vous revoir

On va encore dire que je ne fais rien qu’à ronchonner et vous aurez probablement (sans doute) raison mais bon, on ne se refait pas à mon âge, si ? En tout cas, compte tenu que, finalement, je ne me trouvais pas si mal que ça, pendant le confinement (j’avais un peu l’impression d’être seul au monde et ça m’a plutôt bien plu), je trouve que le retour progressif (à vitesse grand V depuis deux jours) à la vie d’avant n’est pas si plaisant que ça, comme je l’avais craint. Et si je peux trouver agréable, a priori, que les magasins... [Lire la suite]
07 juin 2016

peut-on encore rire de tout ?

Il faudrait que tout le monde comprenne, moi compris ( !) qu’on ne peut pas se moquer impunément comme ça de certaines catégories de personnes, au demeurant, toujours un peu les mêmes. C’est vrai, je le reconnais. J’ai l’ironie facile et méchante envers des gens qui sont somme toute plus faibles que moi. Je pense donc que je vais très sérieusement réfléchir à ne plus tirer sur les journalistes (sur les medias en général), sur les syndicalistes et sur les terroristes. Ou juste un peu. Juste un peu quand même car si on ne peut pas... [Lire la suite]