13 octobre 2019

tu sais ce qu’il te dit, le vieux ?

Hier après-midi, en allant en ville et en particulier chez ma pharmacienne préférée (sauf quand ce n’est pas elle qui me sert, mais ses employées ou son associée), j’ai aperçu un ancien voisin puisque l’apothicaire que je fréquente était juste en bas de chez moi, quand j’habitais dans l’hyper-centre. Et l’ancien voisin, c’est un commerçant, un vendeur de choses que je n’achète pas, des trucs pour les téléphones et autres signes extérieurs de réseaux sociaux. Avec Fatima, qui bosse à la fausse boulangerie, ce sont les deux seuls que je... [Lire la suite]

07 août 2019

né le 32/13

« Intégrité des tendons de la coiffe et aspect finement spiculé de l’enthèse des tendons sus et sous-épineux. » Le monsieur devant moi, un peu âgé (même en sachant qu’il ne faut pas toujours se fier aux apparences mais il a au moins mon âge tout en faisant plus vieux que moi) et d’origine africaine (je sais qu’il ne faut toujours pas se fier aux apparences mais là, quand même, je crois que je peux être sûr de moi) et avec un accent un peu prononcé (oui, oui, mais là encore, je pense que je ne me trompe pas) est appelé par... [Lire la suite]
22 mars 2018

sur le tas

Aujourd’hui, je ne publierai pas de billet dans mon blog. Parce que j’ai voté à bulletin secret à main levée, que je me mettais en grève, moi aussi. Après tout, il n’y a pas de raison que les autres, certains autres, oui, eux, ils peuvent et pas moi. Alors, comme je ne suis pas de ce genre à mettre en péril l’entreprise qui l’emploie, j’ai choisi, en mon âme et conscience, que la seule chose qui serait visible tout en n’étant pas une entrave à la liberté des autres, c’est bel et bien de ne rien publier comme billet du jour dans mon... [Lire la suite]
19 juillet 2015

licenciement abusif

À ma connaissance, il n’existe pas de condamnation pour licenciement abusif quand on tue son employé(e), donc, je devrais m’en sortir haut la main. Oui, parce que je me suis débarrassé de ma nouvelle femme de ménage, celle qui n’est venue que trois fois en deux semaines et sur laquelle je fondais beaucoup d’espoir. Comme quoi, ma première impression n’était pas la bonne. Non, pardon, je vais plutôt dire que ma première impression était excellente mais quelqu’un qu’on trouve très sympathique et adorable, ça ne veut pas dire que c’est... [Lire la suite]