02 février 2018

juste un doigt, alors, hein ?

J’étais dans mon bureau, deux de mes collègues étaient autour de moi. Comme chaque matin, nous devons travailler ensemble pour tenter de résoudre les écarts de stocks, surtout quand ils sont négatifs. Nous étions  bloqués sur 2 colis de 6kg de coquilles St Jacques et 1 colis de 3kg de filet de merlan. Impossible de savoir à qui ils avaient pu être donnés, vendus. On a balayé tous les clients de la nuit, un par un et nous séchions lamentablement. Alors, pour ne pas que ça devienne obsessionnel, nous parlions aussi de choses et... [Lire la suite]

07 septembre 2017

la sentence : un jour de réclusion

La sentence est tombée brutalement : au réveil, cette nuit, en allant travailler, j’ai tranché dans le vif du sujet et j’ai donné le verdict de mes délibérations. Ça n’a pas été simple et j’ai dû fermement batailler pour atteindre mon objectif. Finalement, c’est lors d’un vote à main levée que je me suis obtenu tout seul la majorité non seulement relative mais surtout, absolue. Aujourd’hui, je serais donc condamné à un jour de réclusion. À perpétuité. Jusqu’à ce que nuit s’ensuive. Parce que c’était la meilleure peine que je... [Lire la suite]
25 avril 2017

hommage à Xavier Jugelé

« Lorsque sont parus les premiers messages informant les Parisiens qu’un événement grave était en cours sur les Champs-Élysées et qu’un policier avait perdu la vie, une petite voix m’a dit que c’était toi et elle m’a rappelé cette formule généreuse et guérisseuse : vous n’aurez pas ma haine » « Cette haine, Xavier, je ne l’ai pas parce qu’elle ne te ressemble pas, parce qu’elle ne correspond en rien à ce qui faisait battre ton cœur, ni ce qui avait fait de toi un gendarme puis un gardien de la paix » ... « Tu étais un... [Lire la suite]
04 mars 2015

sauce médecin

On ne va peut-être pas envisager un rapatriement sanitaire pour ça mais j’avoue que ça m’a effleuré l’esprit. Parce que depuis dimanche, j’ai de nouveau la corde au cou, la corde du mal de gorge que je traîne comme un boulet au bout d’une laisse. Tout ça parce que samedi, cette dame, derrière nous, pendant la réunion de l’ADMD, cette dame, grippée, d’après ses dires, n’a pas cessé de tousser et de nous envoyer ses miasmes, sans aucune dignité, justement. Injustement. Et depuis, autant le patron que moi, nous sommes patraques. Lui avec... [Lire la suite]
29 janvier 2015

plus que deux

Plus que deux jours et nous pourrons passer à autre chose. Nous pourrons tenter de passer à février et laisser ce mois de janvier de côté. Comme si on n’avait pas spécialement envie de s’en souvenir. Du moins, pas avant longtemps. Le temps d’un peu d’oubli et le temps de l’arrivée d’autres joies et d’autres plaisirs nationaux. Le temps pour nous d’enfouir au chaud le souvenir de celles et ceux qui sont partis sans rien avoir demandé. Le temps peut-être, et tant pis si c’est bien malheureux, que d’autres partent à leur tour dans des... [Lire la suite]
16 mai 2013

tout a une fin

N’en déplaise à ma copine Sophie, je pense qu’une bonne loi sur l’euthanasie, après celle du mariage pour tous, ça ferait du bien pour permettre à certains de manifester dans la rue. Et pour les partisans du droit de mourir dans la dignité. De partir dignement. Parce que franchement, quand on recense les différentes façons de mourir, dans le hit-parade des causes provocant le plus de décès, dans notre douce France, cher pays de notre enfance, c’est un peu à pleurer. De rire, éventuellement, oui.  Parce que, si tu écoutes les... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 15:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,