10 janvier 2020

à l’amende !

Oui, j’ai préparé une tarte aux poires et aux amandes mais ça n’a rien à voir avec le sujet de ce billet, sobrement intitulé « à l’amande », si vous l’avez remarqué. Normalement, vous ne pouvez pas ne pas l’avoir remarqué ou alors, si c’est le cas, vous êtes juste venus ici par hasard et vous vous êtes dit : « Tiens, c’est ouvert, entrons et voyons si on peut piquer quelque chose ! » Oui. Mais non. Ici, il n’y a rien à voler et en plus, je suis sous alarme. J’ai souvent l’alarme à l’œil mais vous n’êtes... [Lire la suite]

04 décembre 2019

interdiction aux aurores d’être boréales

Moi, Stéphane 1er (et Stéphane Dernier), en tant que dictateur maître du monde et de l’univers (même à Pallu, dans les Deux-Sèvres, c’est dire si je suis devenu importantissime), moi, Stéphane 1er (et Stéphane Dernier) que dorénavant, toute aurore se voit interdite d’être boréale sans mon autorisation expresse. Parce qu’il m’est totalement inadmissible que d’autres que moi puissent en voir et comme je ne sais pas encore quand je pourrai aller en admirer, je n’accepte pas l’idée que eux, oui et moi pas. Et comme il n’y a pas de raison... [Lire la suite]
03 décembre 2019

bon, si on passait à autre chose

Et maintenant, que vais-je faire, de tout ce temps, que sera ma vie ? Après le billet d’avant-hier (« je te fais la gueule, moi ? ») et celui d’hier (« mea culpa, mea maxima culpa »), au lieu de faire un acte de contrition, deux pater et trois ave (ou deux pâtés et trois ave), je propose qu’on passe à autre chose. Mais ce n’est pas une façon de ne pas vouloir reconnaître que parfois, je peux effectivement aller plus loin que la bienséance pourrait l’exiger mais c’est ainsi que je suis fait et ainsi que... [Lire la suite]
23 octobre 2019

on entre de plus en plus dans l’automne profond

Franchement ? Hier après-midi, je suis resté cloîtré chez moi, je n’ose pas dire reclus car ça on pourrait alors m’assimiler à Patrick Balkany dans sa cellule et il y a des comparaisons que je ne suis pas encore prêt à entendre en ce qui me concerne. Je suis donc resté enfermé chez moi car j’avais déjà fait pas mal de choses toute la matinée et j’avais envie de me poser un peu. Me poser et me reposer. Envie de poser mes valises. Envie de dire «pouce ! » et de faire une pause et me pauser et me repauser. Oui, je sais,... [Lire la suite]
06 février 2019

journée mondiale sans téléphone

Bonjour, je me présente, je m’appelle Henri et je voudrais vous rappeler qu’aujourd’hui, c’est la journée mondiale sans téléphone. Et c’est exactement le bon moment pour faire le point sur cet appareil qui est devenu un prolongement de tout un chacun, bien plus que ses jambes ou ses bras. Voire, pour certains cas, bien plus que son cerveau. On ne peut globalement plus se passer de son smartphone comme si la vie de chacun en dépendait. Dès le réveil, toute la journée, même la nuit, on y est tout le temps pour vérifier qui ceci, qui... [Lire la suite]
19 septembre 2017

en transit, pas du tout intestinal

Bon, alors comme ça, je suis toujours en vacances mais comme je suis chez moi, j’ai surtout l’impression d’être en week-end. Ça ne va pas durer aussi longtemps que les contributions car dès demain, je reprends la route. On peut donc dire que je suis en transit. Mais pas du tout en transit intestinal. Juste en transit comme quand on va très, très loin en avion et qu’on a des correspondances qui sont tellement longues qu’on doit passer une nuit à l’hôtel. Sauf que là, moi, ça aura fait trois nuits chez moi. Rien de très exotique mais... [Lire la suite]

05 septembre 2017

le gentil dictateur poli

Maintenant, si je devais retourner à l’école, au moment de remplir la fiche de renseignements demandée par les professeurs, déjà, je pourrai indiquer que mes parents n’ont plus de profession et je saurais très précisément et pertinemment ce que je voudrais faire plus tard. Pourquoi plus tard ? Pourquoi attendre ? Parce que je suis bien élevé, c’est tout. Et comme mes parents peuvent encore avoir un droit de regard sur mes faits et gestes, je préfère ne pas les mettre en colère. Nous avons des relations tout à fait normales,... [Lire la suite]
04 juin 2017

pourquoi ne vont-ils pas sur une autre planète ?

C’est vrai, ça, pourquoi tous ces empêcheurs de tourner en rond pour la Terre ne vont-ils pas sur une autre planète ? Chacun la sienne pour les plus ambitieux d’entre eux en matière de goût du pouvoir : dictateur tout seul sur un astre lointain, ce n’est pas une vie de rêve, ça ? Une vie de rêve pour ceux à qui ça peut plaire mais pas à moi. Et pour ceux qui aiment se battre, je pense aux terroristes, une autre planète et qu’ils se déchirent entre eux, ça nous foutra la paix et ça leur fera les pieds. Quand je vois... [Lire la suite]
06 juin 2016

on s'en foot, non ?

Personnellement, oui. J’avoue que je m’en foot complètement. Autant je m’étais pris au jeu, en 1998, après avoir craint le mondial en France que là, cette année, je m’en contrefoot. Je n’attends qu’une chose, c’est que ça soit fini et qu’on passe à autre chose. Car quand ça sera la finale, normalement, je devrais avoir déménagé et ça ne sera pas de trop. Mais bon, en même temps, il ne faut pas perdre de vue qu’après l’Euro, ça va être le Tour de France. Il y a un côté gavage, avec ces événements sportifs. Je ne veux pas être médisant... [Lire la suite]
23 février 2016

putain, encore cinq ans, ben y a qu'à manger des pommes

Je crois que je commence à comprendre ce que pouvait ressentir Jacques Chirac, avant d’être enfin élu président de la république, dans les deux ou trois ans qui ont précédé cet évènement majeur dans sa vie. Et je commence aussi à comprendre pourquoi les Guignols de l’Info de l’époque en avait après lui en lui faisant dire « putain, encore deux ans » car moi, c’est exactement ce qui m’arrive en ce moment. Je compte les années. Non pas en vue d’être élu président de la république, ni française ni d’ailleurs, d’ailleurs (tiens,... [Lire la suite]