25 décembre 2018

la véritable vie du petit Jésus (extraits)

Le dialogue reproduit ci-dessous a été entendu chez monsieur et madame Vierge, éleveurs de bétail à Bethléem et à Nazareth (ânes, bœufs, chameaux, dromadaires et moutons en tous genres – ouvert 24/24 et 7/7 – possibilité de livrer à domicile) : « Joseph, mon mari, nous n’allons jamais y arriver s’il faut que je m’occupe du petit toute la journée, je ne peux pas faire de miracle, vous le savez aussi bien que moi. » « Marie, ma chère femme, je pense que nous devrions chercher une place en crèche. » Le... [Lire la suite]

25 octobre 2018

ça ne va pas changer le monde de l'entreprise

L’autre jour, c’était même lundi, je crois que j’en suis sûr, mon collègue préféré (un de mes collègues préférés) m’a appelé pour en savoir un peu plus sur ma décision de quitter la société. Je lui ai annoncé la chose jeudi dernier, au boulot et il m’a dit qu’il voulait qu’on en reparle. Je pense que ça l’affecte un peu mais c’est probablement plus que ce que je fais que pour ce que je suis. Après tout, vous comprenez, à mon âge, désormais, on prend ce qui vient et on n’est pas trop regardant. Je l’aime bien, lui et c’est tout. Si... [Lire la suite]
18 juin 2018

à quel dessin se vouer ?

Au lieu d’écrire, pour une fois, si je m’autorisais une fantaisie qui serait la bienvenue ? En effet, je pourrais tenter de faire un dessin ou même mieux, plusieurs dessins voire, encore mieux du mieux, tenter une mini bande-dessinée qui pourrait ne pas comporter du texte. Ou en comporter. Ça va dépendre du sujet. Parce que dans ce cas-là, il faut vraiment avoir une idée béton sinon, je cours le risque de faire un gros flop. Alors, je vais réfléchir un peu, beaucoup, passionnément et voir ce que je sens capable d’entreprendre. Et... [Lire la suite]
25 avril 2017

hommage à Xavier Jugelé

« Lorsque sont parus les premiers messages informant les Parisiens qu’un événement grave était en cours sur les Champs-Élysées et qu’un policier avait perdu la vie, une petite voix m’a dit que c’était toi et elle m’a rappelé cette formule généreuse et guérisseuse : vous n’aurez pas ma haine » « Cette haine, Xavier, je ne l’ai pas parce qu’elle ne te ressemble pas, parce qu’elle ne correspond en rien à ce qui faisait battre ton cœur, ni ce qui avait fait de toi un gendarme puis un gardien de la paix » ... « Tu étais un... [Lire la suite]