04 novembre 2018

repentance

Aujourd’hui, jour du Saigneur (j’ai fait exprès de mettre un A au lieu d’un E), j’ai décidé de faire amende honorable. Je vais être dans la repentance. Et dans le tout amour. C’est normal, c’est comme pour les hommes et les femmes à l’Assemblée Nationale, au gouvernement et dans les entreprises, il faut la parité. Hier, j’ai tiré sur tout ce qui bougeait en moi et donc, aujourd’hui, je vais faire acte de contrition et aimer tout le monde. Oui, j’ai bien écrit « tout le monde ». Quels que soient celles et ceux qui... [Lire la suite]

06 décembre 2017

hécatombe et limite mauvaise humeur

Pour ne pas savoir que Johnny Hallyday est mort, il faut vraiment être sourd et aveugle. Ou alors, vivre dans une grotte. Ou encore être dans le coma, et même là, je ne suis pas sûr que certaines ondes ne vont pas directement dans le cerveau de ceux qui sont concernés. Oui, parce que Johnny est mort. En même temps, hier, Jean d’Ormesson nous a quittés. De façon très élégante, comme toujours. Ça m’a fait quelque chose car pour moi, Jean d’O., c’était comme une étoile qui brillait de son intelligence et de sa fantaisie pour mieux nous... [Lire la suite]
28 mars 2017

pas un chef d'oeuvre mais pas loin

Il y a des films qui vous marquent à vie et qui deviennent une telle évidence que jamais ils ne vous quitteront, leurs personnages vous resteront familiers et parfois (ou souvent), vous penserez à eux comme à des amis proches ou à des cousins peut-être un peu trop éloignés géographiquement car vous aimeriez tellement les revoir mais ça n’est jamais si facile que ça. Et hier, justement, ça m’est arrivé, j’ai pris un film en pleine figure et en plein cœur et j’en suis sorti un peu abasourdi de ce coup de cœur et de ce bien-être avec ces... [Lire la suite]
20 mars 2017

Direkt der französischsprachigen Schweiz

Je m’en irai dormir vers les paradis blancs… Bienvenue au pays du gruyère qui n’a pas de trou, pas même de mémoire et au pays où les petits sont très appréciés. Nous sommes en Suisse, pays du suicide assisté (suisside ?) et de la neutralité fiscale. Euh non, de la neutralité diplomatique, je voulais dire. Ici, tout n’est que chalets en bois élégamment posés sur des tapis de neige et ici, tout le monde mange du chocolat et porte une jolie montre à son poignet. Dans ce pays, il y a quatre langues officielles et si ça se trouve,... [Lire la suite]
11 avril 2016

ce que je voulais dire, hier

Ce que je voulais dire, hier, c’était que j’avais beaucoup aimé le dernier film de Téchiné, Quand on a dix-sept ans et comme bien souvent, je me suis laissé emporter par mes doigts et ma pensée, incontrôlables, les premiers sur le clavier de mon ordinateur et la seconde, absolument réfractaire à toute discipline. Que voulez-vous que j’y fasse, au bout de tant de temps, on n’y pourra plus rien, désormais. En même temps, ça n’est pas un drame, juste un état de fait. Et encore, j’ai la chance de pouvoir clavarder très vite car je suis... [Lire la suite]
08 avril 2016

cadavres exquis

À près de cinquante-sept ans, j’ai eu cette chance incroyable de ne jamais avoir eu l’occasion, de ne jamais avoir été obligé de voir un mort en vrai. De voir un cadavre. De voir un corps inerte, les mains jointes, les yeux clos, allongé sur un lit dans une ambiance on ne peut plus feutrée, avec quelques bougies et des odeurs d’encens pour en masquer d’autres. Je n’ai jamais vu un mort à qui ça venait juste d’arriver, non plus. C’est-à-dire que je n’ai jamais vu un accidenté de la route qui venait d’être tué sur le coup. Ni même un... [Lire la suite]
30 mai 2015

il n'existe pas de poème sur la douleur

J’ai cherché s’il existait des poèmes sur la douleur autre que celle, plus psychologique d’un deuil, de la rupture amoureuse ou du mal de vivre, qui ne prévient jamais mais qui arrive, toujours l’air de rien mais non, personne n’a jamais écrit de poème post-opératoire. Personne n’a jamais versifié sur le pansement qui cache une cicatrice en cours de formation. Personne n’a jamais chanté le fait de ne savoir dans quelle position se mettre pour avoir moins mal à défaut de ne plus avoir mal du tout car quand on croit que la douleur... [Lire la suite]
14 octobre 2014

Mommy à la ferme

Si je devais choisir entre les deux films de ce jeune prodige canadien sortis cette année, Tom à la ferme et Mommy, ce ne serait pas l’un ou l’autre mais l’un préféré à l’autre tout en conservant les deux car les deux sont d’autant plus remarquables qu’ils portent la trace d’un génie. Quand on a 25 ans et qu’on est capable de faire des films comme ça, forcément, quelque part, c’est qu’on a été touché par une espèce de grâce, aidé par les fées et repéré par les princes charmants. De toute façon, Xavier Dolan, on l’adore ou on le... [Lire la suite]
28 avril 2014

Tom à la ferme

C’est incroyable toutes ces tempêtes que nous subissons ces jours derniers et même ce mini tsunami, hier en retournant voir comment allait Tom à la ferme, si son stage se passait bien et s’il s’en sortait. Ce mini tsunami quand, en ne regardant pas où j’ai mis les pieds, j’ai marché dans une flaque d’eau d’une profondeur insondable et de ce fait, je me suis mouillé toute la chaussure mais pas que : le bas du pantalon et la chaussette. Une façon de rester humide pour ne pas oublier, à chaque éclaircie que c’est bien une dépression... [Lire la suite]