14 novembre 2017

hypno-chaud

Putain ! (Attention, que les choses soient claires, ce n’est pas du harcèlement…) Qu’est-ce que j’ai froid. Je ne suis pas du genre spécialement frileux et je préfère avoir froid que trop chaud mais là, quand même, 18 degrés, c’est un peu juste. Surtout quand je reste devant l’ordinateur et que seuls mes doigts et mes neurones s’agitent et ne frissonnent pas. L’avantage, quand on a froid, c’est qu’on peut toujours ajouter un ou plusieurs vêtement(s) supplémentaire(s)  mais comme je n’ai pas non plus envie de ressembler au... [Lire la suite]

22 septembre 2016

sous les nuages exactement

On nous ment en permanence. On ne fait rien qu’à nous mentir. J’en veux pour preuve qu’on nous avait annoncé du soleil pour la journée et juste après déjeuner, dehors, je me suis rapidement installé dans mon fauteuil relax préféré (le premier des deux qui s’est présenté à moi) et j’ai fermé les yeux et j’ai écouté le silence, mon silence intérieur. C’était très agréable d’avoir les jambes au soleil, au doux soleil de ce début d’automne et la tête à l’ombre. D’ailleurs, je me la suis faite, encore une fois : « Ici... [Lire la suite]
18 avril 2016

cuisiner sous hypnose

Il paraît que le cerveau ne fait pas la différence entre un acte induit et un acte réellement effectué. C’est ce que m’avait dit mon homéopathe hypnotiseur à l’époque où il me faisait justement des séances d’hypnose. En gros, si on veut schématiser, ça veut dire que si quelqu’un fait de la musculation seulement sous hypnose, il n’est pas impossible que son corps finisse par changer légèrement à la longue. À la très longue. Le problème, c’est qu’en même temps que j’écris ça, je me rends compte que ça va sembler totalement incroyable.... [Lire la suite]
01 novembre 2014

prendre son pied pour une lanterne

Hier, c’était la soirée, c’était la nuit Halloween (non mais, Hallo, quoi !) et je ne ferai pas le plaisir à ceux qui ronchonnent de me voir souvent râler que ça m’a énervé car justement, ça ne m’a pas énervé. Je me suis couché assez rapidement après m’être longuement endormi devant la télé, comme la plupart du temps que je suis devant le petit écran) et ce, jusqu’à trois heures de la nuit, moment officiel pour me lever pour aller travailler comme tous les samedis, même fériés, que Diable fait. Et si j’ai pu mesurer quelques... [Lire la suite]