22 avril 2018

pas de grève en juillet/août

Nous venons de l’apprendre de source sûre, il n’y aura pas de grève à la SNCF en juillet en août. Les syndicats des cheminots et consorts l’ont affirmé hier ou aujourd’hui, ce sont des gens responsables. Bon, nous en prenons acte et notons cette information capitale (pour ne pas dire essentielle ou fondamentale) pour la suite des événements. J’avoue que j’en suis fort aise même si je ne suis pas usager du train ou si rarement… Peut-être une fois ou deux par an, grand maximum. J’ai donc peu l’habitude des retards et je ne peux... [Lire la suite]

19 septembre 2017

en transit, pas du tout intestinal

Bon, alors comme ça, je suis toujours en vacances mais comme je suis chez moi, j’ai surtout l’impression d’être en week-end. Ça ne va pas durer aussi longtemps que les contributions car dès demain, je reprends la route. On peut donc dire que je suis en transit. Mais pas du tout en transit intestinal. Juste en transit comme quand on va très, très loin en avion et qu’on a des correspondances qui sont tellement longues qu’on doit passer une nuit à l’hôtel. Sauf que là, moi, ça aura fait trois nuits chez moi. Rien de très exotique mais... [Lire la suite]
11 juin 2015

cinq incivilités

Comme tout piéton, je marche sur les trottoirs le plus possible. Rares sont les moments où je ne le fais pas car ça reste quand même un endroit sécurisé, a priori. Et même si, en tant que piéton, je ne suis pas toujours responsable puisque je traverse souvent en dehors des passages qui me sont réservés, je reconnais que cet espace piétonnier me convient. Me convenait. Mais de plus en plus, ça devient impossible de s’y sentir sans danger. J’en veux pour preuve, ce matin, celui qui roulait sur le trottoir en scooter car il était en... [Lire la suite]
04 novembre 2014

se lever du pompier

Hier, en écrivant mon blog, j’ai trouvé bon et utile de préciser à trois reprises que j’avais un calendrier mural des pompiers de Bordeaux. Et depuis que j’ai écrit mon billet, j’ai des choses qui me trottent dans la tête et avant qu’elles ne s’échappent en se mettant à fuir au galop comme des chevaux sauvages sur une plage abandonnée, au bord des vagues un soir au moment du soleil couchant, je voudrais les mettre à plat dans ce blog pour pouvoir passer à autre chose. J’ai bien spécifié qu’il s’agissait d’un calendrier mural des... [Lire la suite]