05 juillet 2020

qu’est-ce que tu veux qu’on apporte ?

C’est tout à fait normal et légitime de s’entendre poser toujours la même question, quand on invite quelqu’un à dîner chez soi (à dîner ou à déjeuner, bien sûr, ça marche dans tous les cas de figure !...) : « Qu’est-ce que tu veux que j’apporte ? » Parce que la décence, l’éducation et la bienséance veulent qu’on répondre : « Rien, tu viens, toi, c’est tout » et quand on est fayot ou quand on espère conclure : « Comme tu viens, ce n’est pas la peine d’apporter un cadeau, tu es un cadeau... [Lire la suite]

04 juillet 2020

le premier dîner d’après confinement

Hier soir, j’ai reçu un couple d’amis pour mon premier dîner d’après confinement. J’avais deux invités à ma table et avec le président et moi, nous étions quatre. Nous sommes donc restés dans la légalité puisque notre rassemblement était inférieur à 10 personnes. Nous nous sommes retrouvés après au moins deux ans de « séparation », Blandine et moi et Stéphane (encore un !), son mari (ou son concubin, je ne sais pas… enfin si, je le sais mais je vais respecter leur intimité, après tout, c’est leur vie privée, pas la... [Lire la suite]
03 juillet 2020

m’endormir comme dans tes bras

Ce soir, je ne regarderai pas la télé, après dîner et avant d’aller au lit. Je ne pense pas que je lirai, non plus. Et je ne sortirai pas sur la terrasse car tant qu’à faire, le mieux, c’est que j’aille dormir. Le moment où je vais me coucher, soir après soir, c’est un des moments que je préfère dans chaque journée que je vis. Parce que le lit est mon refuge et le seul endroit où je peux penser à toi, sans être dérangé si ce n’est parfois par Morphée, lui-même, quand je me laisse aller contre lui, tout doucement… Ou alors, ce soir,... [Lire la suite]
22 avril 2020

report d’invitations (billet contaminé au Covid 19)

Stéphane ? Oui, président ? Tu es sûr que tu vas faire un dîner pour tes amis de Paris, pour le 8 mai ? Pourquoi ? Tu m’avais dit oui, quand je t’en ai parlé au mois de janvier, tu as changé d’avis ? Chère Myriam, j’espère que tu vas bien ainsi que ton mari, ton fils et tes animaux. Nous, ici, ça va bien aussi donc, tout va pour le mieux. Mais si je t’écris, ce matin, c’est parce qu’il me semble bien que je vous avais invité, Pascal et toi, pour dîner, autour du 8 mai car vous venez assister à une exposition... [Lire la suite]
07 avril 2020

mal au ventre (billet pas du tout garanti sans coronavirus)

Je ne sais pas si le fait d’avoir mal au ventre pendant le confinement est à prendre plus au sérieux qu’en temps normal (retrouverons-nous un jour un temps que nous pourrons considérer comme normal ?) car là, c’est la question que je me suis posée hier après-midi alors que j’avais mal au ventre. D’habitude, c’est plutôt le soir que j’ai le ventre lourd. Et qu’on ne vienne pas me dire que ça vient de mon alimentation car pour le dîner, nous ne mangeons qu’une salade composée faite maison (par mes petites mains désinfectées au gel... [Lire la suite]
16 janvier 2020

il paraît qu’elle cacarde pendant qu’il dîne

On dit que l’oie cacarde. Évidemment, ça prête non seulement à sourire mais aussi, à se demander pourquoi on n’y avait pas pensé plus tôt. L’oie cacarde, c’est intéressant mais ce n’est pas une information facile à placer en soirée. Je me vois mal sortir ça pendant un dîner : « Vous reprendrez bien un peu de fromage, vous n’en avez quasiment pas mangé ! Vous avez goûté celui d’Échourgnac ? C’est une trappe d’Échourgnac, fait dans une abbaye où il y a encore plein de bonnes sœurs, on peut y acheter leur fromage et... [Lire la suite]

11 janvier 2020

un dîner d’Ehpad ?

Minuit quinze. Avant-hier soir, je me suis couché à minuit quinze. Exactement comme le premier janvier, il y a dix jours de cela. Alors qu’hier soir, ça n’avait pas du tout l’air d’un réveillon. Ou alors, un réveillon au rabais. Un réveillon diététique. Un réveillon pour Ehpad ? Avec le président, nous recevions un couple d’amis à lui, que j’avais déjà vus deux ou trois fois et si je les trouve à peu près sympathiques, je ne suis pas intime pour autant avec eux. Et comme je sais, de leur bouche et de celle du président, qu’ils... [Lire la suite]
27 octobre 2019

changement d’heure

Attention, qu’on se le dise mais compte tenu du changement d’heure, encore une fois, vous risquez de lire ce billet une heure plus tôt que ce que vous pourriez le penser. En effet, comme cette nuit, au moment où il était officiellement 3 heures, il était 2 heures en réalité et là, à l’instant où vous, oui, vous (ou toi, si je te connais bien), vous lisez ces lignes, il est une heure plus tôt que ce qu’il est affiché en bas de votre ordinateur ou en haut de votre téléphone. Ça n’a pas d’incidence que sur la lecture des billets de mon... [Lire la suite]
11 septembre 2019

avant toute chose et même avant le reste

Avant toute chose et même avant le reste, tout le reste, je dois écrire mon billet du jour pour demain. Dans quelques minutes, 18 heures sonneront au campanile de notre immeuble (je dis ça mais il n’y a pas de campanile en haut de notre résidence) et j’ai plusieurs options avant de dîner : finir de préparer ce dernier, écrire à Christian (j’ai reçu une lettre de lui, aujourd’hui, justement), lire le Télérama qui est également arrivé aujourd’hui, faire quelques parties de Free Cell sur mon ordinateur, aller aux putes ou ranger mon... [Lire la suite]
07 septembre 2019

je prends du retard sur le temps qui passe

Aujourd’hui, et même depuis hier soir, pour être franc, j’ai pris du retard sur le temps qui passe. Parce que je me suis laissé déborder par mes émotions, hier ; parce que j’ai beaucoup bu, uniquement du champagne mais bon, peu importe le flacon, il était question d’ivresse et franchement, je n’en suis pas fier car outre que ça m’a beaucoup fatigué (je tombais de sommeil, hier soir, juste après dîner), ça m’a donné mal à la tête et chez moi, qui dit mal à la tête, dit mal de vivre et vague à l’âme. Du mal à dormir sereinement, du... [Lire la suite]