19 août 2019

deux films sinon quoi ?

Hier, je suis allé au cinéma. Avec toutes ces allées et venues à Biscarrosse, ça ne m’était pas arrivé depuis au moins dix jours pour ne pas dire deux semaines. Et aussi parce que cet été, les nouveaux films ne me tentaient globalement pas plus que ça. Jusqu’à ceux qui sont sortis mercredi dernier alors que j’étais encore dans les Landes mais comme j’en suis revenu samedi soir, tard, après un détour par les environs de Bazas), hier, j’avais donc décidé d’aller me faire une toile dans une salle obscure. Parce que cette fois, j’avais... [Lire la suite]

10 août 2018

deux sortes d'attentes

Je suis capable d’attendre des lustres voire des éternités si j’ai moi-même choisi d’attendre. Mais si on m’impose ça, je déteste et ça me mine. Et je voudrais juste parler de deux cas contradictoires que j’ai vécus ou que je vis encore pour illustrer mon propos liminaire. Je m’en souviens comme si c’était hier. C’était fin décembre 1981, je n’avais pas encore de travail, ça n’allait pas tarde (tout est relatif : six mois après) et comme je venais de faire connaissance d’Arnold, en août, il m’avait invité à venir passer la St... [Lire la suite]
17 décembre 2017

et puis, Paulette...

Bonne fête, Paulette…. Je vais lui dire, à ma femme…. Bonne fête, Paulette… Et je lui donnerai mon bouquet… Elle a horreur des fleurs… C’est justement… Je déteste ma femme… Alors, je vois pas pourquoi je lui aurais offert des chocolats… Paulette adore le chocolat… Et moi… Eh bien si, monsieur Bedos, moi, contrairement à vous, quand j’étais petit, je ne comprenais pas pourquoi vous aviez choisi ce prénom pour lui dire que vous ne l’aimiez pas (quand j’ai été en âge de comprendre, ça m’a bien fait rire, cependant) parce que pour moi,... [Lire la suite]