01 juillet 2019

solitude

Je marche sans arrêt Dans cette énorme ville Où gronde le murmure Immense de la mer, Où l’on perçoit à peine Le signe d’une étoile, Le galop d’un cheval Dans la rue, le matin, L’agile des oiseaux Sur les arbres de neige, Le cri vert des bateaux Dans les vagues de marbre. Je marche sans arrêt Perclus de solitude, Dans ces déserts mortels Tout luisants de regards. J’entends autour de moi Des plaintes étouffées, Des soupirs de bonheur Fragiles roses mortes. Heureusement ma lampe, Phare de mes automnes Brille là-bas au loin Dans le fond... [Lire la suite]

31 juillet 2015

josette, comme un coup de trique

La pauvre petite Josette n’a pas été gâtée par la nature et en plus, c’est une bâtarde. Le fruit d’amours défendues entre le roi et une roturière de niveau 3 : probablement une femme de ménage pas bien jolie mais les ardeurs du roi ne reculent devant rien et quand il faut y aller, le roi y va, peu importe le flacon pourvu qu’il ait l’ivresse, qu’il a rapide, d’ailleurs. Et de là, est née la petite Josette, toute maigre, pas bien jolie pour ne pas dire plutôt moche et de son visage, on retient surtout les joues creusées, l’absence... [Lire la suite]