30 août 2019

pour mes 60 ans, s’il vous plééé

Madame, excusez-moi de vous déranger mais j’aimerais savoir si vous accepteriez de venir… comment dire ? Si vous accepteriez de venir participer à une soirée que j’organiserai peut-être à l’occasion de mes 60 ans, en décembre prochain… Pardon ? Non, c’est une invitation sincère, je ne me moque pas de vous… Non, ce n’est pas une caméra cachée, je vous le jure, regardez autour de vous, il n’y a aucune caméra ! Oui, je sais si elle était cachée, vous ne la verriez pas, bien sûr. Alors, vous êtes libre un samedi soir en... [Lire la suite]

09 février 2016

136 sur 577

Après, il ne faudra pas s’étonner que les gens n’aillent pas voter ou votent dans les extrêmes dont une. Après, il ne faudra pas pleurer si les hommes politiques n’ont plus la côte auprès du peuple. Après, il ne faudra pas se plaindre si tout ou partie de ces 441 absents ne sont pas réélus lors du prochain scrutin. Tant pis, tout part à vau-l’eau il semble qu’on n’y peut rien. Mesdames et messieurs les députés, pour qui nous avons voté (je fais partie de ceux qui ne s’abstiennent jamais), qui avez préféré ne pas venir pour telle ou... [Lire la suite]
04 novembre 2015

si, si, je trouve ça bien, non, non, je ne vais pas critiquer ni râler

Oui, je trouve ça bien, puisque je vous le dis et non, je ne vais pas râler et encore moins critiquer. J’ai décidé que ça ne serait plus mon genre de me mettre en colère à chaque fois que quelqu’un ou quelque chose me dérange, heurte ma sensibilité ou me semble inapproprié à la vie en collectivité. Donc, je le dis et je le redis, oui, je trouve ça bien. Si, si. Je trouve ça très bien, même et il vous faudra vous lever d’encore plus bonne heure que moi pour m’entendre râler contre ça. Et contre tant d’autres choses qui me mettaient... [Lire la suite]
28 mai 2015

grasse journée

Finalement, j’ai choisi de me faire porter pâle, ce matin. Et pas que ce matin. Ce sera comme ça pour toute la journée à venir. Et ce, jusqu’à nouvel ordre. Mais comme je pense être assez bien élevé, je vais juste ajouter, pour montrer que c’est vrai : jusqu’à nouvel ordre, si je puis me permettre. J’ai donc choisi de me faire porter pâle, de tirer au flanc, d’abuser de l’avant-dernier des sept péchés capitaux. J’ai choisi, non pas de rester au lit, mais de faire grasse journée en global, partout. Je me suis levé un peu plus... [Lire la suite]