19 juillet 2016

le plus discrètement du monde

Discrètement, en douce, depuis mon travail alors que je ne sais même plus si j’ai encore un bureau sous l’amoncellement de papiers qui se trouvent devant moi et à mes côtés. Discrètement, car je ne suis pas payé par mon patron pour écrire dans mon blog, même si ça serait quelque chose qui ne serait pas pour me déplaire. Mais j’en profite pour faire une pause, la première depuis que je suis arrivé, ce matin, à 2h50 et là, il est 10h20 au moment précis où j’écris cette phrase. Discrètement, chut, car en plus, je n’aimerais pas plus que... [Lire la suite]