01 septembre 2014

pas seul sur le sable

Mon programme d’hier après-midi fut des plus simples. J’ai commencé par descendre à la plage (dix mètres de l’appartement) un peu avant quatorze heures car le temps me semblait plutôt bien pour ça malgré le fait que c’était un peu tôt. Il faut dire qu’il y avait du vent et donc, on ne sentait pas la chaleur. J’en suis remonté quatre après et je peux vous dire que j’avais chaud un peu partout malgré la crème dont je m’étais tartiné. Mais je n’ai pas fait que rester allongé pendant quatre heures, non, parfois, j’étais assis. Et pendant... [Lire la suite]