13 mars 2019

pourquoi tant de N ?

C’est vrai, ça, pourquoi dans de N dans le mot migrainnnnnnnnnnne ? J’ai toujours été migraineux, au point que je pense même avoir été un graineux intégral pour ne pas dire intégriste, pendant près de quarante ans et depuis quelques (petites) annnnnées, ça avait fini par presque disparaître hormis quelques crises ponctuelles pour ne pas dire résiduelles. Comme juste pour me rappeler que ça a été une grande partie de ma vie. Un peu comme un ou une ex dont on a des nouvelles de temps en temps mais là, qu’on n’est pas forcément... [Lire la suite]

06 janvier 2019

eh bien si, je vais revenir encore une fois sur le même sujet

Je ne vais pas revenir encore une fois sur le même sujet mais ça me démange en ce dimanche matin, à moins de sept heures alors que la ville est encore (enfin) calme, surtout là où ça a pété, hier en fin de journée. Quand le patron, qui est aux toutes premières loges, m’a appelé pour me dire que ça venait de commencer, les échauffourées, il a entendu les mêmes voix de jeunes garçons et de jeunes filles, probablement mineurs, qui étaient devant chez lui, à commencer de dépaver sa rue encore une fois afin de se faire une réserve de... [Lire la suite]
09 août 2017

une heure quinze de stationnement gratuit

En tant que bordelais même si pas natif mais naturalisé, j’ai le droit de bénéficier de conditions spéciales pour stationner dans certains secteurs, comme dans d’autres grandes villes, d’ailleurs. Des villes d’ailleurs, d’ailleurs. Oui, c’est ça. Et là, la société qui gérait ce système dématérialisé a changé (probablement parce que la mairie le souhaitait) et donc, il m’a fallu comme les autres abonnés, faire un transfert d’Urbis Mobile vers Easy Park. Bien sûr, mes coordonnées et mon solde créditeur sont passés comme une lettre à la... [Lire la suite]
30 septembre 2016

déjà les 3 derniers "bre"

C’est fou comme le temps passe car on est déjà à la veille du premier octobre, du premier jour des 3 derniers mois en « bre ». Les trois derniers mois de l’année, ceux pendant lesquels les jours raccourcissent. Et c’est amusant, ce qui se passe cette année, contrairement aux précédentes. Probablement parce que je suis né en décembre, je suis un gars de la fin de l’automne, presque de l’hiver et je crois vraiment que si j’ai toujours aimé les jours courts de la fin de chaque année, c’est en rapport avec ça. Une espèce de truc... [Lire la suite]
17 août 2016

ça fait déjà un mois

Ou cela fait-il seulement un mois ? Il y a une fois (il était une fois) où on a l’impression que le temps ne va pas à la même vitesse que soi. Et encore d’autres fois (ils étaient d’autres fois) où le temps ne va pas toujours à la même vitesse que la sienne. Je m’explique : il va tantôt trop vite, il va tantôt trop lentement. Je vais certainement enfoncer des portes ouvertes, quand on s’ennuie, évidemment que le temps est plus long que quand on passe un bon moment. Qui n’a pas déjà eu envie d’arrêter les pendules, les... [Lire la suite]
20 juillet 2016

avant l'heure, ça n'est pas l'heure, normalement

Deux heures quinze, le matin, c’est vraiment très dur quand c’est le moment de se lever, chaque jour, chaque nuit et depuis que c’est mon nouveau rythme de travail, je l’ai subi une semaine avant de prendre quinze jours de congés et là, c’est mon deuxième jour de reprise. Un peu dans la souffrance psychologique et beaucoup dans la difficulté, l’insoutenable lourdeur de l’être qui est coupé dans ce qu’il a de plus équilibrant : son sommeil. Et quand on a vécu deux semaines intenses à faire des cartons, à courir après les fonds... [Lire la suite]

01 juillet 2016

ce mois-ci, cette fois, enfin

Il y a juste un mois, le 1er juin dernier, je me demandais, avec un peu d’inquiétude mâtinée d’une légère colère retenue, si j’allais déménager dans les jours qui suivaient ou si j’allais devoir attendre juillet. Mon mauvais pressentiment s’est avéré… nous n’avons pas déménagé en juin et nous savons même que nous avons une si infime chance de signer l’acte authentique le 13 juillet, nous sommes plus sûrs d’y aller à partir du 18. Pas de bol, vraiment, je reprendrai justement le boulot à partir du 19, après deux semaines de vacances.... [Lire la suite]
27 juin 2016

je l'avais bien dit

Je l’avais bien dit. Dès le premier du mois. Du mois de juin. Parce que je le savais que nous ne déménagerions pas avant le mois de juillet même si j’avais un tout petit rikiki d’espoir à peine visible même avec une loupe très grossissante. Je l’avais bien dit car de toute façon, dès le départ, cette femme, de la banque, je ne l’ai pas sentie compétente. Je l’ai même repérée comme un peu idiote en plus de ne pas être à la hauteur. Du coup, on peut juste prier pour que ça fasse dans les vingt prochains jours. Au maximum. Au-delà, ça... [Lire la suite]
09 mai 2016

bords d'eau croupie

Je n’arrive pas à m’y faire et pourtant, c’est bel et bien la réalité qui nous entoure. Principalement dans l’hyper centre de Bordeaux. Et c’est une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de déménager de là où nous sommes depuis plus de quinze ans, maintenant. Parce que non, ce n’est vraiment plus possible de subir cette hyper foule matin et soir et parce que non, ce n’est plus possible de voir dans quel état se trouve la ville, aux deux crépuscules de chaque jour qui passe et qui ressemble à celui qui le précède. Et toujours... [Lire la suite]
06 mai 2016

les gros bras

Aujourd’hui, je vais remplir une mission d’intérim pour quelques heures. Je vais jouer aux déménageurs. Enfin non, je vais jouer au déménageur. Pas besoin de pluriel quand je parle de moi. Je sais bien que j’ai des gros bras (mentalement) mais pas au point de me croire être deux ou trois personnes en une seule. Je vais donc jouer au déménageur. Au charroyeur. Au transbahuteur. Au camionneur. Au transporteur. Nous serons trois dans un Citroën Jumper et je vais me la péter mollement en faisant croire que je suis un fort à bras mais en... [Lire la suite]