10 novembre 2019

journal de quand tu n’es pas là (1)

Mais t'es pas là, mais t'es où? (pas là, pas là), mais t'es pas là, mais t'es où? (pas là, pas là)… Tu n’es pas là et il y a du soleil. Tu n’es pas là et il fait beau. J’espère que je n’aurai jamais à choisir entre toi, ta présence, les intempéries, les temps de cochon, les déluges et entre pas toi, ton absence, le ciel bleu et du soleil, du soleil, du soleil… Parce que si je dois attendre que tu partes pour pouvoir profiter d’un peu de chaleur, ça me semble incompatible avec le sens même de la vie. Et de mes envies. Sans oublier les... [Lire la suite]

08 novembre 2019

j’ai cherché partout

Depuis hier, j’ai cherché partout, dans tous les coins, pour tenter de savoir où tu pouvais te nicher. Où tu pouvais te cacher. Où tu pouvais te planquer. J’ai parcouru toute la ville sous des pluies incessantes et j’ai pris l’eau de haut en bas et de bas en haut sans oublier la sueur qui, contre l’eau des déluges faisait un choc thermique et me rendait encore plus fou, encore plus désespéré, encore plus impatient de te retrouver, enfin. Je n’aurais jamais pensé que cela puisse être aussi difficile de rattraper. Je te croyais là... [Lire la suite]
01 novembre 2019

la poule aux yeux fermés

Je me demande si… Je me demande ce que penser une poule quand elle pond un œuf et quand elle pense qu’il sera peut-être fécondé. Peut-elle ressentir une certaine fierté mêlée d’une certaine extase à l’idée que le coq dont elle est bêtement amoureuse, soit le père de son futur poussin ? Il paraît qu’il va pleuvoir pendant une bonne quinzaine de jours et même si on aperçoit du soleil, de temps en temps, ça ne durera pas vraiment. C’est ainsi que les choses se font et se défont : après plusieurs canicules successives sur... [Lire la suite]
17 janvier 2018

pleut-il ?

Ah, tiens ! Il pleut ! C’est un temps à ne pas enfiler une paire de tongs. En même temps, ce n’est pas très grave que ce n’est pas la saison des tongs. C’est un temps idéal pour les poules mouillées mais pas pour les raisins secs. Il faut juste être du bon côté des choses pour ne pas en subir les conséquences négatives. Il pleut encore ? C’est un temps à ne pas marcher à côté de ses pompes. Sinon, les chaussettes, même sans être de l’archiduchesse, elles seront loin d’être sèches. Et surtout si on aime faire comme... [Lire la suite]
11 janvier 2018

janvier mou

On va dire qu’il y a du soleil sur une partie de la France et que le reste n’a pas d’importance. Sauf que le reste, ce sont les nombreux abats d’eau qu’on se prend sur le coin de la figure dès qu’on met le nez dehors sans parapluie. En ce moment, on peut le dire, c’est douche à volonté pour qui veut se laver gratis. C’est « happy hour » du soir au matin et matin jusques au soir pour les averses, les ondées, les giboulées, les rincées, les saucées, les trombes et les déluges. On sait que ça ne fait pas de mal à la terre... [Lire la suite]