20 août 2019

encore envie de couper tout ce qui dépasse

En me lançant son défi d’écrire un texte sans aucune lettre qui dépasse, Philippe (l’autre) a créé en moi non seulement un désir de le faire mais surtout, une espèce d’obsession. Même après avoir écrit un premier texte dont je n’étais pas très content, j’ai réécrit l’Ode à Cassandre, de Ronsard, un de mes poèmes préférés et j’avoue que pour ce dernier, j’étais assez content de moi car même si on ne peut pas forcément reconnaître de dont il s’agit à la lecture, si on l’écoute récité par quelqu’un, à voix haute, je pense qu’on y... [Lire la suite]

01 août 2019

la roue tourne et la routine

Eh bien voilà. Les choses vont reprendre leur cours presque normal. L’excitation de ces dernières semaines, pour répondre au défi que Philippe m’avait lancé, est retombée. Je me retrouve avec ma vie banale et sans grand intérêts sauf celui que je veux bien lui donner. Avec ma vie devant moi. Chaque matin est de nouveau rempli du repos des autres pendant que je me mets devant la page blanche de mon ordinateur portable. Chaque matin, j’attends que le soleil se lève, de préférence après moi car je continue aussi de vouloir toujours être... [Lire la suite]
27 juillet 2019

la disparition et les revenentes

Bon, comme prévu, il a plu et dans « il a plu », il n’y a pas un seul « e », c’est déjà un bon début si on me demande d’écrire un texte sans la voyelle la plus utilisée dans la langue française. Mais ce n’est pas ce qu’on attend de moi avec le jeu « cap-pas cap » (encore une fois, pas une seule lettre « e »), n’est-ce pas « mon cher Philippe » (et là, pas une seule fois la lettre « a ») ? Parce que moi, si on me demande d’écrire une histoire en éliminant une ou plusieurs... [Lire la suite]
19 juillet 2019

oui, ai-je gardé l’accent ?

Oui, je suis toujours sur le défi qu’on m’a lancé, en pleine réflexion. Je profite de ces quelques jours de vacances pour jeter les bases d’un texte qui essaiera d’être à la hauteur de ce qu’on attend de moi. Entre deux préparations culinaires, des courses à gauche, des courses à droite, du rangement, des idées de menu et autres questionnements touchant à l’intendance en général et en particulier, je cherche et je trouve des mots qui n’ont pas de lettre qui dépassent. Qui dépassent de la ligne. Le suspense est total et la tension à... [Lire la suite]
17 juillet 2019

droit de dilatation

Monsieur, pour faire suite, une nouvelle fois à votre mise en demeure et à votre défi, lancé à toute allure, j’ai déjà validé le fait que j’allais relever celui-ci mais même si je ne compte pas me défiler, juste par pure précaution, j’aurais aimé avoir quelques petites lignes supplémentaires pour un éventuel droit de rétractation. En effet, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas revenir sur ma parole donnée dans les huit, dix voire quatorze jours après mon acceptation du 16 juillet dernier, c’est-à-dire, hier. C’est tellement... [Lire la suite]
10 mai 2019

dix minutes montre en main, pas une de plus

Qu’est-ce qu’on peut faire en dix minutes montre en main, pas une de plus ? Aller de faire cuire un œuf dur ? Même quand on est un dur à cuire ? Non, ça ne m’intéresse pas même si je sais qu’il m’en reste 4, des œufs, dans le réfrigérateur. Et qu’il va bien falloir que je les cuise, avant qu’ils n’arrivent à date. Ils me laissent le choix dans la date ? Mécaniquement, c’est impossible. Qu’est-ce qu’on peut faire en dix minutes montre en main, pas une de plus ? Écrire un billet pour le publier dans mon... [Lire la suite]
19 janvier 2017

autosatisfaction voire plus

C’est carrément dommage que vous n’ayez pas pu lire ce que j’ai écrit sur les grandes batailles de l’Antiquité, hier parce que franchement, je me suis bien défoncé et je pense avoir fait un bon travail de recherche, de résumé et de présentation du sujet. Surtout que c’était loin d’être gagné d’avance, quand on me connaît. C’est vraiment ballot que j’ai été limité à cinq paragraphes, hier car les quatre suivants sont… comment oserai-je le dire sans paraître prétentieux ? Ils sont remarquables. C’est ça. Merci à mon inconscient de... [Lire la suite]