02 avril 2021

mes nouveaux testaments

Ceci est mon testament, fait en toute confiance et en pleine profession de mes moyens physiques chimiques. Je l’envoie à mon notaire pour qu’il soit ouvert dès la certification de mon défait et pour que soient respectées mes dernières remontées. Je n’ai pas énormément de chiens mais je veux qu’ils soient répartis à sacoche pour cent auprès de mes deux praires s’ils sont encore enflés. À défaut, je veux que mes chiens aillent à mes deux enfeu et pièce mais que ce ne soit disponible que pour leur grand. Ma renoncule ira à celui ou celle... [Lire la suite]

19 août 2020

z’ai un ceveu sur la langue

Z’ai un ceveu sur la langue mais ça ne me zène pas plus que ça. En fait, c’est seulement quand j’ai besoin de parler en public ou de dire des mots d’amour que ça peut devenir zénant. Voir risible quand les zens ne sont pas très zentils. Par ecjemple, quand je rencontre une zolie femme et que ze veux lui suçoter que ze la trouve très zolie, zustement, en zénéral, elle me regarde et elle éclate de rire et ça, je trouve que c’est un peu méçant. C’est méçant et ce n’est pas zuste. Et ça me rend triste. Quand z’ai un entretien d’embausse,... [Lire la suite]
07 janvier 2020

moi, je vous dis que les étoiles ne sont pas des étoiles

Moi, je vous dis que les étoiles ne sont pas réellement des étoiles. Qu’elles n’en sont même pas du tout. Comment je le sais ? Tout simplement parce qu’elles n’existent pas. Franchement, entre nous, vous pensez que si elles existaient vraiment, la main de l’homme n’aurait pas déjà tenté de poser le pied dessus ? Regardez la lune, elle, on sait qu’elle existe. D’abord, parce que Jules Verne l’avait écrit dans un roman bien avant qu’on puisse en avoir la preuve. Ensuite, parce qu’on les a vues les images du premier homme sur... [Lire la suite]
02 septembre 2019

des bouloches et des peluches

J’ai un gros défaut. Je n’en ai qu’un seul, de défaut mais il est gros. Il est plus gros que le chapeau de Mireille mais plus petit que mon ego. C’est tantôt facile à vivre, tantôt un peu pénible. À la longue, on s’y fait. Mais ça peut s’avérer fatigant, parfois. Parce que je m’épuise. Mon défaut m’épuise en moins de temps qu’il ne faut pour m’en rendre compte. Quel est-il ? Mon seul défaut : c’est que je cours tout le temps et comme je cours tout le temps, je fais tout trop vite, je suis toujours dans la précipitation... [Lire la suite]
22 décembre 2017

et si je l'avais oublié quelque part ?

En même temps, comme le dit souvent Manu Macron, je me demande si… Oui, parce que je pense m’être fait voler mon vélo mais si ça se trouve, c’est moi qui l’ai oublié quelque part. Un jour où je suis allé en ville et j’ai été tellement occupé voire préoccupé que je suis rentré par le tram ou par le bus sans me souvenir que j’étais venu en pédalant. Alors ma foi, il ne me reste plus qu’une chose à faire : aller à sa recherche dans les endroits où j’aurais pu le laisser. Mais le problème, c’est que j’ai pu l’attacher comme j’ai pu à... [Lire la suite]
26 octobre 2017

il faut que je me justifie ?

« Il faut dire qu’à part ton blog et je ne sais quoi d’autre, il n’y a pas grand-chose qui compte. » J’avoue que je l’ai mal pris mais je vais faire contre mauvaise fortune, bon cœur et aller de l’avant comme si de rien n’était. Mais je n’aime vraiment pas du tout cette façon de dire des méchancetés totalement gratuites. Et moi, question vacheries, j’en connais un rayon. Il n’y a pas plus salopard que moi quand il s’agit d’en mettre plein la gueule à quelqu’un, par écrit, attention, pas en vrai. Je ne suis pas téméraire,... [Lire la suite]
09 mai 2017

modeste, le triomphe, modeste, surtout

Non, je n’ai pas attrapé la grosse tête, depuis dimanche et mes chevilles n’ont pas enflé d’un iota (ça se dit, ça ?... Dorénavant, oui…) Non, je suis resté les pieds sur terre et les idées bien en place. Comment j’ai fait ? Tout simplement parce que j’en ai les capacités intellectuelles et morales. Et aussi un peu parce que je suis (bien) entouré et que ça suffit à me servir de clignotant si jamais je devais dépasser la ligne Maginot. Ce qui ne risque pas d’arriver, tel que je me connais. Et puis surtout, que voulez-vous,... [Lire la suite]