26 décembre 2018

décembre, un mois de fêtes

Décidément chaque mois de décembre est éprouvant, émotionnellement et physiquement parlant. En effet, je n’arrête pas de faire la fête et en même temps, c’est la haute saison pour nous, dans le mareyage et comme je travaille de nuit (au cas où ça ne se saurait pas encore), autant vous dire que vivement le mois de janvier, hein ? Nous sommes d’accord et j’aime bien quand on est d’accord avec moi. C’est le principe même du tout à l’égo. Oui, c’est à ça que je suis branché en permanence, moi, mais attention, pas avec des tuyaux,... [Lire la suite]

25 février 2018

parmi les premiers bonheurs de l’année

Outre le premier janvier qui est, normalement, un jour où se sent bien car on envoie des vœux et on en reçoit, aussi et peut-être, pour les gourmands, la chandeleur et Mardi Gras, on ne peut pas dire que les premiers mois de l’année sont des mois où on a matière à apprécier le temps qui passe. Sauf peut-être dans le fait que les jours rallongent. Et encore… Moi, j’aime bien aussi les jours courts. Pas seulement parce que je suis né en décembre et que je dois être naturellement capable de les apprécier mais aussi parce que j’aime... [Lire la suite]
18 juillet 2017

l'estivation

On parle très facilement d’hibernation mais rarement, pour ne pas dire jamais d’estivation. Pourtant, si j’avais le choix, moi, je choisirais le second. Pourquoi ? Parce que je supporte mieux le froid que la chaleur et j’aime penser que ça peut venir du fait du je suis un enfant de décembre. Pas un enfant de l’hivers mais pas loin. Un enfant des jours courts et non pas de ceux, interminables, des canicules comme celles qu’on connaît en ce moment et qui m’épuisent plus qu’autre chose. Qui me rendent tout mou. Qui ne me donnent... [Lire la suite]
04 janvier 2016

que c'est triste un mois de janvier qui commence sous la pluie

Rien à voir avec ce que nous avons vécu, il y a un mois. Je me souviens très bien d’avoir écrit un billet, début décembre, pour dire combien je trouvais ça joli, un mois de décembre qui commençait sous le soleil. Là, ce matin, il pleut et il grêle, même, alors que tout le monde, ou presque, a repris le chemin de l’école ou du travail (pour moi, ça ne sera que demain, je ne travaille pas le lundi – je ne sais pas pourquoi je me sens obligé de le préciser, on s’en fout, non ?) et que chacun va passer une partie de sa journée à... [Lire la suite]
10 décembre 2014

soleil de 44 ans

Je m’en souviens parfaitement de ce dix décembre 1970, j’allais avoir onze ans et c’était un jeudi et en ce temps-là, un temps que les moins de 42 ans ne peuvent pas connaître, le jeudi, c’était le jour férié pour les élèves, les écoliers, les collégiens et les lycéens. Et donc, ce jeudi-là, du dix douze soixante-dix, je me souviens avoir passé une partie de l’après-midi dehors, dans le jardin tant il faisait beau, tant il faisait soleil. Et en écrivant ce souvenir, je me dis que c’est anormal que je me sois retrouvé dehors au lieu... [Lire la suite]
08 décembre 2014

le prix à payer

On dirait que le ciel est réticent à rester bleu comme s’il avait fini par se résigner. Comme s’il avait abdiqué sous le poids des nuages qui le poussaient vers une sortie peu digne. Baisse les bras plutôt qu’aller à l’affrontement, c’est peut-être une bonne solution pour lui mais pour nous, c’est assez étrange de voir qu’on ne sait pas à quoi ils jouent, là-haut. Un coup bleu, un coup blanc, un coup gris et tout ça en quelques heures diurnes. On frôle le psychédélique. Et ça fatigue les yeux et ça use le moral d’être toujours à... [Lire la suite]
27 novembre 2014

mes heures de sorgue

Mes heures de sorgue sont plus courtes que mes nuits. Plus courtes alors que ce sont les nuits les plus longues de l’année. Celles de novembre et de décembre. Même si celles de janvier devraient faire partie mais non, psychologiquement, celles de janvier, on a l’impression qu’elles tendent vers la lumière. Parce qu’on retourne aux beaux jours. Qui sont autant une expression qu’une réalité. Les beaux jours, ça peut aussi exister en hiver quand ils sont courts. Ce n’est pas parce qu’il fait nuit tôt que pendant qu’il fait jour, on ne... [Lire la suite]
02 octobre 2014

bre, bre, bre

Nous venons d’entrer dans le dernier trimestre. Celui qui annonce (déjà ?) la fin d’une année intéressante, pas toujours heureuse mais avec quelques hautes envolées. Quelques grands moments dont on pourrait faire un best of pour oublier le reste. Pour compenser. Nous venons d’entrer dans le dixième mois de l’année, huitième du nom par son origine et c’est le mois qui annonce le plus la fin de l’été et le début de l’automne. On est en période de trêve saisonnière, un dernier moment avant la séparation qu’apporteront les jours... [Lire la suite]