14 octobre 2018

on s’appelle et on se fait un opéra-bouffe

Cet après-midi, c’est ma rentrée culturelle. Un opéra, le premier de la saison. Non, pardon, plutôt une opérette. Non, je me suis encore trompé, d’un opéra-bouffe puisqu’il s’agit de la Périchole de Jacques Offenbach. Un opéra-bouffe mais j’ai prévenu le patron, avec qui je vais m’y rendre que j’aurai déjeuné avant car ça commence à 15h et ça dure au moins 2 heures et moi, je ne pourrai pas attendre tout ce temps pour manger. D’ailleurs, hier, je suis passé le voir dans l’après-midi, le patron et en partant, je lui ai crié : on... [Lire la suite]

30 janvier 2018

se chasser le chul

Ce n’est pas très facile à prononcer si on mange du potage aux vermicelles en même temps. Ou alors, on prend le risque d’en mettre partout. Mais bon, je ne voulais pas jouer à défier la censure en ne mettant pas de « h » après chaque « c » dans le titre de ce billet. Du coup, j’ai déterré le « h » de guerre.  Tout ça pour dire qu’hier, je me suis chassé le chul en portant un colis de 45kg avec le président, qui n’est pas trop fait pour ça et qui n’avait, de toute façon, pas très envie de le... [Lire la suite]
26 avril 2017

instituteur de sondages

Stéphane G. n’est pas que l’auteur (méconnu) du très bon blog « C’est écrit », c’est également un instituteur de sondages qui a la chance de ne (presque) jamais se tromper et en cela, il est nettement supérieur à tous ces gourous et autres voyants médiums. Héritier d’une très grande famille poitevine, il a toujours été curieux de tout et ses dons intellectuels ont été remarqués dès son plus jeune âge, à l’école primaire. Après avoir systématiquement raflé tous les prix d’excellence jusqu’en 6ème, il a alors commencé à... [Lire la suite]
09 mai 2016

bords d'eau croupie

Je n’arrive pas à m’y faire et pourtant, c’est bel et bien la réalité qui nous entoure. Principalement dans l’hyper centre de Bordeaux. Et c’est une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de déménager de là où nous sommes depuis plus de quinze ans, maintenant. Parce que non, ce n’est vraiment plus possible de subir cette hyper foule matin et soir et parce que non, ce n’est plus possible de voir dans quel état se trouve la ville, aux deux crépuscules de chaque jour qui passe et qui ressemble à celui qui le précède. Et toujours... [Lire la suite]
03 février 2016

beurré pas gras

Y a quand même des fois où on peut se demander comment cela est-ce possible. Parce que franchement, c’est là qu’on voit qu’il y a des différences culturelles telles que l’incompréhension de l’autre ne pourra jamais se guérir et donc permettre de l’accepter totalement. Alors que ce serait justement la seule façon d’éradiquer l’intolérance et donc le racisme. C’est ce à quoi je pensais tout à l’heure en pensant à mon ami de cœur, Arnold, mon ami germain.  Non pas que moi, je sois celui qui n’aime pas, au contraire mais je... [Lire la suite]
28 septembre 2015

Don Carlos et Jean-Marc

Un week-end un peu culturel multiforme, ça sent le vrai retour de vacances, la rentrée pour les spectacles et pour la peine, deux en trois jours sans oublier une séance de cinéma. Un peu de tout depuis vendredi soir jusqu’à dimanche fin d’après-midi. De quoi occuper largement du temps libre et du plaisir en demi-teinte, globalement. Si l’un des trois objets culturels m’a enthousiasmé, l’un m’a fait rire mais qu’à moitié car je n’ai pas tout compris à cause d’une prise de son plutôt médiocre et le troisième m’a passablement ennuyé mais... [Lire la suite]