10 juin 2021

mais qu’est-ce que tu fais là, Chouchou ?

« Arriva, Gigi l’Amoroso, croqueur d’amour, l’œil de velours comme une caresse ; Gigi l’Amoroso, toujours vainqueur, parfois sans cœur mais jamais sans tendresse… Gigi… Gigi ?… » Chouchou ?... Chouchou, c’est toi là-bas dans le noir ? Mais oui, c’est bien toi ! Mais qu’est-ce que tu fais là, Chouchou ? Je croyais que tu avais disparu, ça fait au moins… Attends, je regarde… Ça fait un peu plus de deux ans que tu es parti sans donner le moindre signe de vie. La dernière fois qu’on s’est vus, toi... [Lire la suite]

10 mars 2021

une lentille, deux lentilles, trois lentilles…

Une lentille, deux lentilles, trois lentilles, quatre lentilles, cinq lentilles, six lentilles, sept lentilles, huit lentilles, neuf lentilles, dix lentilles, onze lentilles, douze lentilles. Voilà, ça fait un paquet de douze. Maintenant, Jean-Michel, je vais te confier une mission importante, tu vas voir, c’est hyper compliqué à faire mais je suis sûr que tu vas y arriver les doigts dans le nez. Ça change des doigts dans le cul. Tu n’étais pas obligé. Moi, quand je peux te faire plaisir… Qu’est-ce qu’il faut que je fasse ? C’est... [Lire la suite]
12 septembre 2020

cette conne

Non, puisque je vous dis que je serais incapable de lui faire du mal. Je vous dis que ce ne sont pas quelques claques sur le cul qui vont la blesser, quand même. Bon, d’accord, quelques torgnoles et pas que sur le cul. Mais c’est tout comme. Non, je vous dis que je ne suis pas un criminel. Je serais incapable de la tuer. Ou alors, si jamais ça devait arriver, j’insiste bien sur le « si jamais », ce serait un accident. Vous comprenez bien que je n’ai aucun intérêt à la tuer, cette conne, moi, quand même ! Il faut... [Lire la suite]
12 juin 2020

avec le consentement du président Macron

A.C.P.M. Avec le Consentement du Président Macron. Ça a de la gueule, ça, non ? Je dis ça parce que je me demande si on ne s’est pas moqué de moi, avant-hier quand on m’a parlé de l’origine du mot Fuck (pour ceux qui ne le sauraient pas, « fuck », en anglais, ça veut dire baiser, enculer et tout ce genre de choses. Pardon pour les esprits coincés du cul. Et donc, avant que je ne me coupe moi-même par une de ces digressions dont j’ai le secret, je disais que je pensais qu’on s’était foutu de moi. Parce qu’on m’a dit que... [Lire la suite]
12 octobre 2019

se recycler

Voyons voir… Si je devais me recycler, dans quoi pourrais-je exceller ? Dans quel secteur pourrais-je faire mon beurre et l’argent du beurre et le cul du crémier. Rhôôô, que ne me faites-vous pas dire ! En premier lieu, je pourrais enfin écrire un roman, qui constituerait le socle d’une future grande œuvre qui serait reconnue universellement dans les siècles et les siècles à venir (amen) même après la fin du monde car on ne peut rien contre la littérature. Ou alors, je pourrais tenter de jouer au loto mais pas en tant... [Lire la suite]
18 avril 2019

des jambes de sportif

Ah, ça, on ne me l’avait encore jamais faite ! J’ai déjà eu droit à des supers compliments, il y a douze ou treize ans, dans le hammam de la salle de sports que je fréquentais alors. Une dame, Patricia, mince, blonde, les cheveux longs relevés en chignon, très bavarde avec tout le monde s’est retrouvée seule avec moi, elle était assise sur le banc inférieur et moi sur le banc supérieur. Il faisait chaud, nous étions en maillot de bain et elle a dû chercher un motif pour engager la discussion et m’a sorti : « Vous avez... [Lire la suite]

11 mars 2019

la veuve poignet

N’allez surtout pas imaginer que je vais parler de masturbation parce que le titre de ce billet est « La veuve poignet », ça n’a absolument rien à voir. Je n’y avais pas pensé une seconde. Ça ne m’avait même pas effleuré l’esprit. Loin de moi toutes ces idées salaces et ces pensées fallacieuses. Je ne pense pas qu’à ça. Au sexe, je veux dire. Je ne pense pas qu’au sexe. Je pense au cul, aussi. Mais pas que. Pas que. Et comme je ne suis pas un branleur patenté… Mais que m’arrive-t-il aujourd’hui ? Pourquoi tout ce... [Lire la suite]
29 septembre 2017

la rangée 13 ou la rangée 14 ?

Le vendredi, quand je débauche, entre 11 et 11h30, je file directement au centre commercial du Lac pour y faire mes courses de base en prévision du week-end. Pour tout ce qui est des végétaux (fruits et légumes, je vais au marché de la place Pey Berland, le dimanche matin…) Aujourd’hui, je n’ai pas dérogé à la règle et quand je suis arrivé au parking, j’ai choisi d’aller chercher une place de stationnement à proximité de l’entrée la plus centrale du centre. Et j’ai été un peu surpris de voir qu’il y avait plus de monde que d’habitude.... [Lire la suite]
25 octobre 2015

ce qui se conçoit clairement s'énonce bien... ou un truc comme ça

"Je voudrais leur dire qu'on a reçu le coup de pied au derrière mais que c'est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur." (Nicolas Sarkozy, meeting de Limoges, le 14 octobre 2015) Pour une fois, en politique, on ne pourra pas parler de langue de bois mais de langue de quoi ? J’avoue que cette fois-ci, outre le fait qu’il m’a fait bien rire, je n’ai pas du tout compris le sens certainement caché de cette phrase pour le moins énigmatique. Sans... [Lire la suite]
02 mai 2015

homopolars

Bien sûr que je le sais que ce mot, homopolars, n’existe pas. Je le sais d’autant mieux que je viens de l’inventer alors que je savais déjà de quoi j’allais parler aujourd’hui mais que j’avais un problème pour trouver un titre accrocheur pour ne pas dire racoleur. C’est chose faite. Je suis sûr qu’il y en a déjà qui ont salivé en s’imaginant que j’allais parler de policiers qui n’ont pas la même sexualité que celle de Christine Boutin. Raté. En réalité, je voulais juste vous mettre en garde contre l’homonymie, même approximative, qui... [Lire la suite]