10 juillet 2019

ça m’a fait du bien de repartir encore deux jours

Ça m’a fait (beaucoup) de bien de repartir (encore une fois) deux jours. D’abord, parce que personne ne s’en est rendu compte si ce ne sont le patron, Claude et les deux chiens qui eux, m’ont vu puisque je suis retourné les voir à Biscarrosse, dans leurs quartiers d’été. Et pendant ces « un peu moins de » deux jours, j’ai cuisiné, mangé avec mes amis, joué avec les chiens, caressé les mêmes chiens, dormi au premier étage, dans une chambre qui donne sur la piscine et sur le golf et la forêt, bien au calme et j’ai même fait la... [Lire la suite]

24 juin 2019

retour à la normale

Mesdames et messieurs, nous venons de traverser quelques perturbations indépendantes de notre volonté et nous vous annonçons un retour progressif à la normale. Nous vous remercions de votre compréhension et espérons vous revoir bientôt dans ce blog. C’est un peu con comme entrée en matière mais que voulez-vous, je viens de vivre cinq jours de folie avec du monde chez moi, une réception hier (toujours chez moi) et là, je n’apprête à partir à passer la journée à Biscarrosse, aller et retour dans la journée, afin de me permettre entre... [Lire la suite]
09 juin 2019

un dimanche pour rien

Je n’aime pas trop gâcher, du moins, j’essaie de le faire de moins en moins. Le moins possible. Parce que c’est vrai que fut un temps où j’ai bien gaspillé, comme tout un chacun. Parce qu’on ne se posait pas vraiment la question. Mais avec ce temps qui va et qui fait que tout s’en va, on réalise qu’on a été bien léger, bien laxiste, bien insouciant. L’insouciance est un apanage de la jeunesse. Je suis passé par là mais je n’y repasserai plus vraiment. Maintenant que j’ai plus, nettement plus de temps libre, outre le fait que je cours... [Lire la suite]
30 juillet 2018

descendre la poubelle

Ah vraiment, elle m’énerve, cette poubelle qui tient à peine debout. On dirait qu’elle est ivre d’en avoir trop bouffé. Il faut dire qu’elle s’est goinfrée, littéralement goinfrée. Au fur et à mesure que je cuisinais, hier, elle avalait tout ce que j’ai eu la bêtise de lui jeter dans la gueule, qu’elle avait grande ouverte. Irrassasiable. Et qu’est-ce que ça aurait été si, en plus de lui donner à manger, j’avais étanché sa soif car je suis sûr qu’elle devait avoir envie de boire après avoir ingurgité tout ça. J’ai failli lui balancer... [Lire la suite]
01 octobre 2017

un indice ?

Quel jour sommes-nous ? Ma foi, en me levant, je ne me suis pas posé la question mais un peu après, je me suis dit que nous devions être un jour différent de celui, passé, hier et de celui, à venir, de demain. Et cette fois, je suis sûr que ce n’est pas l’inverse… C’est aujourd’hui, dimanche… tiens, ma jolie Maman, ce sont des roses blanches, toi qui les aimes tant… Oui mais non, ça n’est pas le jour de la semaine dont il est question, ici. Dimanche, oui, dimanche, d’accord mais c’est toutes les semaines que dimanche revient... [Lire la suite]
14 février 2017

lundi, fin d'après-midi

Nous sommes lundi, fin d’après-midi. Il pleuviote. Je vois ça aux dalles de la terrasse qui sont bien mouillées et à cette heure-ci, ça ne peut pas être de la rosée matinale. À moins qu’il existe de la rosée vespérale, ici, au cinquième étage de la résidence la Factory. Mais non, je viens de mettre le nez à la fenêtre et j’ai tendu la main, j’ai senti des gouttes de pluie. Pas une grosse averse, non, une espèce de précipitation humide qui n’est là que pour embêter les gens. Même si à cette heure-ci, à 18h15, un lundi, ça ne porte pas... [Lire la suite]

20 décembre 2016

pas de caviar pour moi à Noël, cette année

Probablement pas de caviar à l’occasion des fêtes de fin d’année pour moi. Plus que probablement pas, même, certainement pas. En gros, je serai donc privé de caviar. Même pas une petite cuiller, une toute petite cuillérée de rien du tout ? Non, zéro caviar, monsieur. Bon. Eh bien ce n’est pas grave. Il y a d’autres choses très agréables à manger en cette saison pour ne pas se sentir brimé. On va éviter le homard, il est hors de prix et en plus, ce n’est pas sa meilleure saison. On pourra envisager de prendre du saumon fumé et de... [Lire la suite]
11 novembre 2016

appelez-moi Hubert, très chers

À partir d’hier, appelez-moi Hubert, mes amis chers et je peux vous assurer que je ne fais pas des vers, ce midi. Oui, parce qu’il est environ 11h57 à l’heure où je commence ce billet. Je suis rentré du boulot, il y a un peu plus de trente minutes, après avoir eu le temps de faire des courses au centre commercial afin de me débarrasser des corvées pour avoir l’après-midi devant moi, l’après-midi de liberté. Liberté de ne rien faire. Sauf que je sais que je vais cuisiner en prévision de mon dîner de demain soir où nous serons huit. Le... [Lire la suite]
25 mars 2016

économies, économies

Encore une fois, je voudrais prouver que l’achat et la lecture des magazines de cuisine peut apprendre des choses. Et pas seulement à faire des préparations culinaires dignes d’un chef ou à tenter de bonne figure quand on reçoit les parents de son conjoint. Non, on y apprend aussi des choses intéressantes, insolites ou carrément inutiles mais ça ne fait rien, tant qu’on apprend, c’est qu’on n’est pas mort. Dans le dernier numéro de Maxi Cuisine, à la page 64, il y a un article qui parle du chocolat. Et ce n’est pas parce que je... [Lire la suite]
14 décembre 2013

question de particules

« Il n’y en aura plus avant mai. Peut-être avant, mais pas beaucoup avant. » Ah bon, me suis-je étonné. Mais pourquoi donc ? Comment se fait-ce ? Qu’a-t-il donc eu ? Devant mon regard étonné, alors que je lui téléphonais, il m’a expliqué qu’elles étaient moins pleines, en ce moment, qu’il faisait trop froid et que du coup, la qualité s’en faisait évidemment ressentir et que le jeu n’en valait plus la chandelle. Bon d’accord, moi, je veux bien mais j’en avais envie, justement. Un petit plaisir en passant. Et... [Lire la suite]