01 juillet 2019

solitude

Je marche sans arrêt Dans cette énorme ville Où gronde le murmure Immense de la mer, Où l’on perçoit à peine Le signe d’une étoile, Le galop d’un cheval Dans la rue, le matin, L’agile des oiseaux Sur les arbres de neige, Le cri vert des bateaux Dans les vagues de marbre. Je marche sans arrêt Perclus de solitude, Dans ces déserts mortels Tout luisants de regards. J’entends autour de moi Des plaintes étouffées, Des soupirs de bonheur Fragiles roses mortes. Heureusement ma lampe, Phare de mes automnes Brille là-bas au loin Dans le fond... [Lire la suite]

18 septembre 2014

passagèrement

Un retour de boulot en tram qui n’a pas été de tout repos. Tout ça parce qu’un môme, un chiard n’avait sans doute pas fait sa sieste alors que sa mère prenait le tram avec lui et son petit frère et sa petite sœur, dans une poussette, qui, lui ou elle, devait plus ou moins dormir. Alors que moi, impossible de lire. Impossible de me concentrer sur ce que je lisais. Le chiard n’avait de cesse de crier pour demander quelque chose, il criait aussi quand il avait eu ce qu’il voulait ou alors, il pleurait fort (il geignait fort, plutôt)... [Lire la suite]
29 novembre 2013

trois façons de ne pas partir de chez ses parents

Ça arrive tous les jours, qu’un adolescent ou un jeune adulte se trouve dans un tel conflit avec son père, sa mère ou ses deux parents, qu’il menace de partir et bien souvent, le(s) parent(s) n’hésite pas à proposer à son fils ou à sa fille de prendre ses affaires, la porte est ouverte et ainsi, le laisse mettre sa menace de partir à exécution. Lui, ça ne lui est arrivé qu’une fois et il n’est pas parti parce que, dans les cris et les larmes, il a justement menacé de partir, son père lui a justement rappelé que la porte était ouverte... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,