23 mars 2016

trois cartes de fidélité

Ne pensez-vous pas que je pourrais avoir une carte de fidélité, à force de venir vous voir ? La première carte de fidélité que je serais en mesure de demander afin qu’on y appose les coups de tampon nécessaires pour que mon carnet se remplisse et que je puisse gagner quelque chose, c’est dans l’entreprise qui m’embauche. Celle dans laquelle je viens travailler cinq jours sur sept (cinq à sept ?), chaque semaine de chaque année sauf pendant les cinq de congés payés et, exceptionnellement, en cas d’arrêt maladie pour quelque... [Lire la suite]