05 décembre 2017

le Mont-Blanc à sec

J’ai le Mont-Blanc à sec. Et n’allez pas croire que je pense à quelque chose de salace ou de trivial. Non, j’ai vraiment le Mont-Blanc à sec. Comme jamais. C’est mon stylo d’une grande marque qui fait référence au plus haut sommet de France qui ne veut plus écrire. D’abord, j’ai pensé à une RTT que je n’aurais pas notée mais non, vu qu’il n’y a pas de contrat de travail entre nous, il n’existe pas d’horaires à respecter ni de congés à poser et encore moins de jours à récupérer. Après, j’ai pensé à un mouvement de grève et là, je... [Lire la suite]