02 août 2019

je vais tellement vite que je

Je viens de me rendre compte que je vais tellement vite que je me prends moi-même les pieds dans le tapis de ma vie. Je m’en suis aperçu avant-hier alors que j’étais sur les quais, en rentrant du centre-ville, histoire de m’aérer un peu et de marcher, marcher, marcher et soudain, après avoir pris une pause près de la nouvelle statue, inaugurée en mai dernier, celle de Modeste Testas, pendant un bon moment, je suis reparti pour rentrer chez moi et j’étais déjà fatigué avant même de mettre un pas devant l’autre. Donc, je pense que mon... [Lire la suite]

01 septembre 2017

nuit et jour et de la crème ailleurs

Ça me pendait au nez, comme une crémaillère au milieu de la figure et ça m’est tombé dessus comme on tombe amoureux, subitement, d’abord sans bien réaliser et après, ça devient obsessionnel sauf que pour moi, ce n’était pas dans le sens positif du terme. Non, quand j’ai appris qu’on avait de nouveau une licence pour notre logiciel professionnel, je me suis tâté et je n’ai finalement pas hésité longtemps : j’allais travailler la nuit pour rattraper la journée de retard. Je n’avais pas d’autre choix. J’ai préféré sacrifier ma nuit... [Lire la suite]
21 juillet 2016

je me démène, âgé

Pas toujours simple de se retrouver dans un nouvel appartement avec beaucoup de nouveaux meubles et pas encore la moitié de ses affaires déballées. Pas toujours simple car en plus, quand on se lève aussi tôt que moi, on n’a pas toujours envie de s’y mettre l’après-midi alors qu’un fauteuil tout neuf vous tend ses bras (ou le canapé, idem sans oublier le lit qui a besoin d’être rassuré, lui aussi, dans cette chambre inconnue pour lui) et donc, parfois, ça accentue le coup de mou que je suis en train de vivre depuis ma reprise. Je... [Lire la suite]