15 août 2018

je ris, j’éternue mais ça n’a aucun rapport avec la ménopause

L’autre jour, je parlais de ces pubs qui m’agacent, dont celle sur cette belle femme aux cheveux gris qui dit, avec un grand sourire : je ris, j’éternue, j’ai des fuites urinaires et tout le toutim. Atchoum ! Bon, une fois, ça va. Atchoum ! Deux fois, passe encore  mais, Atchoum ! Trois fois, bonjour les dégâts. J’imagine l’état de la culotte de cheval ! Vous croyez que ça intéresse une majorité de gens de voir cette femme séduisante (si, si, j’insiste) nous raconter ses petits secrets intimes. Si ça se... [Lire la suite]

16 décembre 2017

adoption

Je suis presque prêt. Je suis changé, vêtu de vêtements pas encore portés parce que là, c’est enfin le week-end pour moi. Et parce que tout à l’heure, je vais faire une rencontre importante. Sans doute importante. Je vais rencontrer Sherpa. Un Lhassa Apso. D’un an et demi, je crois. Encore un gamin, quoi. Je vais faire sa connaissance et le ramener en voiture. Le sortir de là où il est « enfermé » depuis un certain temps. Et ensuite, pour lui, ça sera sans doute un monde meilleur. Je l’espère. Oui, je vais à la SPA de... [Lire la suite]
13 décembre 2017

absolution, dissolution, résolution, amen

Hier, en écrivant le paragraphe 2 de mon billet, qui en comportait 7 (c’est bien de le dire car personne ne l’avait remarqué, j’en suis sûr), j’ai utilisé le verbe absous au participe passé et je ne me suis posé aucune question car je n’ai eu aucun doute quant à sa forme grammaticale. Idem pour l’orthographe. Moi, Stéphane G., je suis absous avec un « s » à la fin car je suis plusieurs dans ma tête, tout le monde le sait, jusque-là, rien que de très normal. Non, en revanche, dans la soirée, je me suis mis à me demander... [Lire la suite]