26 mai 2020

arrête de me parler quand je

Bon, ça suffit, président ! Arrête de me parler quand je n’ai pas envie qu’on me parle. Ça doit se voir, non, que je n’ai pas envie de communiquer. Je ne vais quand même pas en arriver à me mettre un panonceau autour du cou avec écrit « Interdit de me parler » ou « Prière de ne pas me parler » ou encore « Ne pas m’adresser la parole » ! Tu vois bien que je suis concentré sur ce que je fais et quand je suis concentré, je n’aime pas être dérangé. Je le suis déjà assez comme ça, au naturel…... [Lire la suite]

11 mars 2020

black bloc, p’tites bites

Les black blocs (ou casseurs réunis) recrutent. Je vous jure que c’est vrai. Il y a une annonce qui est parue sur une page (entre autres, je suppose) Internet. En gros, ça veut dire ça : Casseur professionnel à temps partiel. Heureusement que ce n’est pas un temps plein ! Description du poste : vous serez amené à participer activement aux opérations pendant les manifestations mais aussi à leur préparation amont. Aucun esprit de méticulosité n’est exigé, il faut foncer, c’est tout. Une formation supérieure en cassage de... [Lire la suite]
28 avril 2019

ce n’est pas loin, c’est juste à 500 mètres

Pardon ? La piscine Tissot ? Oh, ce n’est pas loin, c’est juste à 500 mètres ! Vous allez tout droit et vous tournez sur vous-même au bout, là-bas et vous revenez et vous recommencez vingt fois et après, vous aurez parcouru la distance que je vous ai indiquée.  La dernière fois que j’y suis allé, à la piscine Tissot, c’était avec maman, début avril. Et alors que maman s’apprêtait à retrouver les joies des couloirs de natation dans une piscine ouverte au public, avec ses palmes, son pince-nez, son bonnet et ses... [Lire la suite]
29 avril 2015

handicaps

Il y a des expressions qui sont quand même malheureuses, quand on dit à quelqu'un que les bras m'en tombent, tant on est surpris d'apprendre quelque chose, est-ce qu'on n'a jamais cherché à savoir s'il n'y avait pas un manchot dans les parages ? Un manchot à qui ça aurait pu faire du mal, psychologiquement, bien sûr. Tout comme quand on dit qu'on en mettrait sa main à couper. Imaginez que le type à côté de vous, dans le tram, sous son gant, il ait une prothèse parce qu'il aurait perdu une main soit en accident du travail soit suite à... [Lire la suite]