21 mars 2019

un pas en arrière, deux pas en avant

Alors, Chouchou, tu viens m’aider à calculer le nombre de jours qui me restent ? Parce que là, je ne m’en sors plus. Oui, tiens, regarde, là, c’est la date officielle, le 31 mars mais comme ça tombe un dimanche, j’aurai dû partir la veille, le samedi 30. Mais comme j’ai pris une semaine de vacances, du 24 au 31, histoire de partir un peu plus tôt, là, regarde, ça a été validé et signé par mon patron, donc, normalement, dans deux jours, c’est la quille. Sauf que… Entre temps, la femme qui a été prise pour me remplacer s’est... [Lire la suite]

28 juin 2015

trois pour 100%

Hier matin, c’était samedi, mon dernier jour de travail de la semaine, ma première semaine de reprise après ma convalescence et même si ce fut un peu difficile de m’y rendre, j’ai choisi de ne pas y aller aussi tôt qu’avant : j’y suis allé pour 4h au lieu de 3h30 du matin. Ça m’a fait gagner un gros quart d’heure de sommeil mais de toute façon, comme j’étais seul à la maison, je m’étais couché assez tôt, vendredi soir. Quand je suis célibataire, je me couche avec les poules. J’aime bien dîner de bonne heure, traîner un peu et... [Lire la suite]
16 juin 2015

rentré dans l'ordre

Les choses rentrent dans l’ordre depuis dimanche. À chaque symbole, ses noces ; la fin du clafoutis de ratatouille, ce midi ; les restes de salade de pâtes et la carcasse de poulet sont prévus pour les chiens de Claude ; il reste un vague bout de tarte aux fruits rouges mais il n’y sera plus ce soir et le bouquet de roses et de fleurs de coton est la tête à l’envers, pendu par les tiges, le temps que tout sèche afin, après, de le remettre à l’endroit dans un vase approprié. Pendant ce temps-là, l’autre Isabelle, celle... [Lire la suite]
29 mai 2015

le plus dur est-il fait ?

On peut se poser la question, le lendemain de ce que l’on redoutait alors que le plus dur semble être encore là et pas forcément prêt de s’arrêter aussi vite qu’on pouvait l’espérer. Au moins, pendant qu’on a mal là où c’est expliqué, on n’a pas mal autre part. C’est déjà ça de gagné. En tout cas, si j’ai énormément redouté la journée d’hier avec l’anesthésie, l’intervention et tout le toutim qui va autour de ce qui se rapporte à la fréquentation d’un hôpital (et pas seulement en tant que visiteur), je suis content que ça soit... [Lire la suite]