29 avril 2018

auriculaire de vie

J’ai un job d’étudiant à proposer. Mais qu’on ne s’y méprenne pas, ce n’est qu’un tout petit boulot, c’est pour ça que je ne peux le proposer qu’à un jeune. De préférence à un garçon. Non pas que je fasse dans le sexisme ou la misogynie, mais comme c’est pour quelque chose d’un peu intime, je préfère avoir affaire à quelqu’un du même sexe que le mien. On se comprend mieux, il me semble. Ou alors, je me mets le doigt dans l’œil. Ce qui n’est pas tout à fait impossible. Ça dépend juste de quel doigt on parle. D’un doigt de l’homme, oui,... [Lire la suite]

24 janvier 2018

si in singultum, digitum, ubi non debet*

Je reviens un instant sur le billet d’hier, subtilement intitulé « encore trois choses que je ne savais pas jusqu’à ce matin » parce que c’était vrai (à ce moment-là) que je ne savais pas tout ce dont j’ai parlé avant d’écrire sur leur sujet.  Et là, juste après avoir mis le point à cette longue phrase, je m’étonne moi-même car ça, c’est de la phrase. De la bonne phrase des familles, un peu longue mais compréhensible. Oui, tout à fait. Elle me semble parfaitement compréhensible par n’importe qui, quels que soit... [Lire la suite]
08 août 2016

le pied de grue

J’aurais pu profiter de ce lundi, dernier jour de mon week-end pour faire une matinée bien grasse et non pas un semblant de grasse matinée ou une matinée allégée. Parce que non seulement, je me suis réveillé à 2h25 comme si j’allais devoir me lever (ce que j’ai fait) pour aller bosser (mais, c’était pour aller faire pipi) mais en plus, à 4h30, après avoir retrouvé un semblant de sommeil, je me suis de nouveau réveillé et là, je n’ai pas pu faire autrement que sortir du lit car je pensais à l’annonce que je devais faire paraître sur Le... [Lire la suite]
09 octobre 2013

peut mieux faire

Tout s’explique avec un peu de patience, un appareil à mesurer et le temps de le faire. Mais il faut alors assumer les résultats, fussent-ils mauvais. Et en ce qui me concerne, ils étaient loin d’être bons. Loin de la moyenne. Même pas passables. Alors, ce soir, je vais faire profil bas et me dire que je dois relever la tête tout en courbant l’échine de honte. Déjà, rien que ça, physiquement, ça va me demander un peu d’effort et beaucoup de travail car ça relève du contorsionnisme ou alors, je ne m’y connais pas. Et attention aux... [Lire la suite]