25 avril 2020

ce qu’on ne peut plus faire avec (billet contaminé au Covid 19)

C’est idiot mais il y a des tas de choses qu’on ne peut plus faire avec son masque, devenu ou sur le point de devenir obligatoire. Et chaque jour qui passe, monotone, toujours pareil au précédent et au suivant, je liste toutes ces choses devenus impossibles à faire quand on porte le sien, de masque. Déjà, on ne peut plus manger ni boire, sinon, on s’en met partout et on salit ses vêtements comme un gros dégueulasse qui n’a aucune éducation. Mais on peut bâiller sans mettre sa main devant… On ne peut plus se moucher non plus, avec son... [Lire la suite]

26 mars 2020

billet totalement contaminé par le coronavirus

Mon blog a eu beau se protéger et pratiquer les gestes barrières, je pense qu’il a été contaminé par le coronavirus car depuis hier soir, il a chaud, de la fièvre, il a tendance à tousser. Kof, kof, kof ! Tiens, qu’est-ce que je disais. Et je me demande s’il ne fait pas des apnées du sommeil, la nuit, mon blog. Ou alors, ce sont des difficultés respiratoires liées au virus et je pense que je vais l’ausculter de fond en comble pour m’assurer. Pour m’assurer de quoi ? M’assurer de… Eh bien, kof, kof, kof, kof, eh bien pour... [Lire la suite]
05 janvier 2019

triste et sidéré

Encore une fois, je suis surpris, non, sidéré. Encore une fois, je suis désabusé, non, triste. Encore une fois, je suis fatigué, non, très en colère. Je rentre du centre-ville car j’ai débauché très tôt, ce matin (à 6h15) et j’ai voulu profiter du beau temps froid et sec et du fait que l’on pouvait s’y rendre normalement car cet après-midi, ça sera encore mission impossible. Ou alors, à mes risques et périls. Et je ne suis ni courageux, ni téméraire surtout face à la connerie. En plus, comme j’ai un peu peur que ce soit contagieux,... [Lire la suite]
04 novembre 2018

repentance

Aujourd’hui, jour du Saigneur (j’ai fait exprès de mettre un A au lieu d’un E), j’ai décidé de faire amende honorable. Je vais être dans la repentance. Et dans le tout amour. C’est normal, c’est comme pour les hommes et les femmes à l’Assemblée Nationale, au gouvernement et dans les entreprises, il faut la parité. Hier, j’ai tiré sur tout ce qui bougeait en moi et donc, aujourd’hui, je vais faire acte de contrition et aimer tout le monde. Oui, j’ai bien écrit « tout le monde ». Quels que soient celles et ceux qui... [Lire la suite]
15 octobre 2015

l'épidémiologiste

Je pense que j’ai raté une vocation. Enfin, pas vraiment raté. Elle m’est apparue sur le tard donc, je ne peux pas avoir de regret. Il n’empêche qu’aujourd’hui, à un peu plus de mon demi-siècle, je me dis que j’aurais pu être un très bon épidémiologiste. Très bon, que dis-je ? Un excellent épidémiologiste. Et que si j’aurais pu l’être à mon âge actuel, j’ai conscience que je n’aurais pas pu l’être en ayant vingt ans de moins. Car si jeunesse savait… Et moi, je ne savais pas. J’étais comme tous les autres. Aujourd’hui, je sais.... [Lire la suite]
13 septembre 2015

bâiller aux mouettes (1)

En vacances, j’écris toujours un ou deux billets d’avance, quand j’ai un petit moment devant moi pour le faire, tranquillement et/ou quand l’inspiration me vient. C’est pourquoi ça peut sembler bizarre que je parle souvent de l’avant-veille et rarement de la veille dans mon journal sablais de l’année. C’est aussi pourquoi, ce matin, alors que nous sommes samedi, que je vais écrire qu’il pleut, ça ne sera publié que dimanche matin, le lendemain. De quoi déconcerter les plus sensibles de mes rares lecteurs. Mais en même temps, nous... [Lire la suite]
18 juillet 2015

et si c'était vrai

Je vous le jure comme si c’était vrai. Et vous pouvez me croire, je ne suis pas du genre à raconter des salades, moi. Tout ce que je dis et tout ce que j’écris, je le sais et ça suffit pour justifier que ça existe. Tiens, par exemple, rien que dans l’immeuble dans lequel je réside, il y a deux médecins dont un. Oui, tout à fait. Dont un. Un qui s’appelle Malade. Si, si. Docteur Malade. Faut le voir pour le croire. Et surtout avoir envie d’aller le consulter. Parce que si ça se trouve, il est lui-même contagieux. Et aussi, tiens... [Lire la suite]
15 août 2013

un coup de vieux, dedans

Je prends un coup de vieux. Je vieillis des dents. Et je vieillis aussi dedans, pas seulement dehors. Parce que quand on vieillit, ça commence à se voir progressivement jusqu’à ce qu’on ne voit plus que ça. Et il y a toujours un moment où ça bascule et tout semble alors irrémédiable et on fait un peu comme si de rien n’était mais on n’est pas dupe. On sait qu’on ne pourra plus jamais rien y changer. C’est ainsi. Depuis la naissance. Sauf que tant qu’on est jeune, on a l’impression d’avancer dans la force, la puissance et la beauté.... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,