02 juin 2020

interférence (1)

En arrêtant sa voiture, sur le parking, au bord du chemin qui longe le petit bois, Martin se dit qu’il n’aurait jamais dû venir. C’est la première fois qu’il s’apprête à tromper Émilie et Martin est tiraillé entre deux choses : la culpabilité et l’envie de remettre le contact pour faire demi-tour et son érection qui est déjà bien installée dans son short. Il va même avoir du mal à la cacher mais l’envie de ce plaisir encore inconnu et pourtant interdit risque d’être le plus fort. Après tout, qui va en parler à Émilie ? Ce... [Lire la suite]

17 avril 2020

expressions interdites (1) (billet totalement contaminé au Covid 19)

Voici une liste d’expressions à bannir de notre vocabulaire (pour ceux qui en ont au moins un minimum) : Être entre de bonnes mains : hormis si c’est pour un motif médical (soins infirmiers, soins hospitaliers et soins divers en règle générale), comme tout contact manuel est désormais interdit entre les gens (quels que soient leur sexe, leur âge et leur niveau social), il faudrait donc remplacer les mains, sujettes à caution, quand on n’est pas certain de la bonne hygiène de celles et ceux que l’on croise, il faudrait les... [Lire la suite]
16 mars 2020

finement con

En ces heures graves, en ces heures de crise inédite, en ces heures de doutes, moi, Stéphane 1er déclare que dorénavant, nous serons en confinement afin de ne pas être en contact trop proches avec tous ceux qui sont finement cons. Je sais que mes propos sont subjectifs et élitistes mais que voulez-vous, quand on est dictateur, on a le choix des armes. Et moi, j’ai choisi de ne pas aller voter, hier. Pour la seconde fois de ma vie, je n’ai pas rempli mon devoir citoyen en respectant mes devoirs civiques : ne pas aller dans un... [Lire la suite]
06 septembre 2018

la course contre le monstre

Oui. On peut le dire. On n’a qu’à le dire. On n’a qu’à dire que ma journée est quasiment terminée. Il est 15h45, je ne prends plus personne au téléphone, je ne reçois plus personne, je ne vais plus rendre visite à personne, je n’ai plus aucune course à faire, je ne veux plus avoir de contact avec quiconque qui ne serait pas moi ou Chouchou. Il me reste un chouïa de préparation à terminer pour le repas de ce soir et la salade de demain midi à composer et ensuite, ce sera « la concierge est dans l’escalier » et « il n’y a... [Lire la suite]