25 avril 2019

y a des fois

Y a des fois, on a conscience qu’on ne doit pas dire qu’y a des fois. On devrait dire parfois mais y a des fois, ce n’est pas très joli, joli pour quelqu’un qui aime la langue française. Je ne cite personne. Je dis juste ça comme ça. Mais y a des fois où ça peut-être écrit volontairement, un peu comme une figure de style, un peu populaire, assez outrancière pour peu qu’on la répète. Y a des fois, quand on se lève, on se demande pourquoi on se lève, surtout si on n’a pas besoin d’aller travailler car après tout, qui s’en rendrait... [Lire la suite]

11 septembre 2018

la raison du moins fort

Oui, comme je le disais hier, à la toute fin de mon billet, je suis en vacances jusqu’au 24 septembre inclus. Je ne suis donc pas là et j’ai forcément tort puisque c’est le lot de tous les absents. Ça m’est égal d’avoir tort aux yeux du monde si au fond de moi, je sais que j’ai raison. L’essentiel, c’est d’avoir sa conscience d’avoir raison pour soi. Et c’est exactement mon cas. Je ne suis pas du genre à être ni prétentieux, ni toujours en terrain conquis, loin de là mais j’aime bien me dire, de temps en temps, peut-être... [Lire la suite]
17 mai 2018

bon anniversaire, papa

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de mon père. Papa a 85 ans. Comme Jean-Paul Belmondo. Mais ils ne sont pas nés le même jour. Juste la même année. Et c’est drôle d’imaginer que l’as des as pourrait être mon père. Alors que ça ne m’est jamais venu à l’idée (comme Johnny ?) avant. Ça lui fait une belle jambe, si je puis dire, à Belmondo, de savoir qu’il a le même âge que celui du père de celui que je suis. Il va s’en foutre et il aura bien raison. En étant célèbre, Belmondo est passé à côté de mon père. Alors que mon père, en... [Lire la suite]
12 avril 2018

on dit qu’il se peut qu’elle ne revienne plus

Dans certains couloirs, il se dit qu’il se peut qu’elle ne revienne plus. Peut-être même plus jamais. Plus jamais de la vie. Et alors ? Et alors, que vais-je devenir, moi ? Mis à part le fait d’acquiescer en opinant de la tête sans montrer que j’en sais plus ce que je veux le faire croire… Histoire de donner le change. Et de ne pas éveiller d’éventuels soupçons. Parce que, en dehors de ce blog, où je me suis permis de vous faire quelques confidences, personne n’est au courant. Personne d’autre. Il y a des secrets qui... [Lire la suite]
08 décembre 2017

en train de quoi ?

Au moment où ce billet aura été publié depuis environ trois heures trente, je serai confortablement assis dans un TGV pour me rendre à Paris, juste un aller et retour, ça s’en va et ça revient, à toute berzingue, pas même le temps de prendre le temps. Juste comme ça. Histoire de m’offrir le luxe d’avoir deux fois deux heures de tranquillité (si tout se passe bien) dans un wagon 1ère classe avec deux livres et une recharge de paupières qui pourront se baisser pour que je ferme les yeux pour un instant, une heure, une petite éternité.... [Lire la suite]
27 octobre 2017

Duconicide

Je crois vraiment qu’il ne manquera à personne. De toute façon, le mal est fait. Je me suis bien débrouillé, je suis sûr et certain qu’on ne retrouvera jamais son cadavre. Et on le sait tous, dans les affaires de disparition, pas de corps, pas de mobile, pas de meurtre. Je suis déjà bel et bien blanc comme neige. Nous ne nous connaissions à peine et je défie quiconque de trouver le moindre lien qui pourrait nous avoir unis, un tant soit peu. Alors, j’ai l’âme et la conscience tranquille. Oui, la conscience aussi. Je n’ai pas le... [Lire la suite]

30 juillet 2017

Clap ! Un de moins… Clap ! Un autre de moins… Clap ! Et encore un…

J’adore ça, regarder celle qui est là, sous mes yeux. Prendre mon temps pour l’observer. C’est un plaisir que j’aurais bien du mal à décrire. Tout ce que je peux dire, c’est que c’est totalement jouissif. Je me régale. À chaque fois qu’elle arrive en haut, elle retombe et inlassablement, elle recommence. Le mythe de Sisyphe, quoi. Attendez une seconde, il y en a un qui vient de me passer sous le nez. Je reviens. T’en vas pas, petite, j’en ai pour quelques secondes. Une dizaine, tout au plus. Je suis assez rapide quand il s’agit de... [Lire la suite]
16 mai 2017

j'ai tout rayé

Comme un disque, j’ai tout rayé, comme un disque, j’ai tout rayé, comme un disque, j’ai tout rayé, comme un disque, j’ai tout rayé, comme un disque, j’ai tout rayé, comme un disque, j’ai tout rayé, comme un disque, j’ai tout rayé… Pourtant, je suis tout à fait d’accord avec lui. Il faut savoir (peut-être apprendre) à se hisser à la hauteur du moment. Sauf que le moment, aujourd’hui, pour moi, il est mal choisi. D’accord, certains pourront toujours me rétorquer que c’est un alibi pour me faire porter pâle mais non, je vous jure qu’il... [Lire la suite]
19 mars 2017

jour J comme Janniversaire

Hier matin, ça devait être une journée de travail tout ce qu’il y a de plus normal. Sauf que j’avais oublié une chose et que je n’en avais pas imaginé une autre. Et sauf que c’était ma dernière avant ma semaine de vacances à l’est du Rhin. À part tout ça, la routine, quoi. Je n’avais juste pas imaginé une chose : qu’un grain de sable allait enrayer tout le mécanisme bien huilé de nos routines, celles de mes collègues et la mienne. Tout logiquement, j’allais embaucher vers 3h30 et très certainement terminer vers 9h30, 10h à tout... [Lire la suite]
20 février 2017

vain sur vain

Ce matin, en faisant du tapis en mode marche rapide, à la salle de sports, j’étais face à un écran de télévision branché sur une chaîne d’information. Et, mes écouteurs sur les oreilles, je regardais ce qui me passait sous les yeux. À un moment, il a été question d’un site Internet, une start-up, basée en Angleterre (à Londres, je crois) dont le but est de proposer « un service sur mesure et unique d’aide à la rédaction de devoirs dans toutes les matières, destiné aux étudiants francophones du collège au Master (en gros, pour les... [Lire la suite]