28 juin 2018

elle n’est pas climatisée, la salle ?

Normalement, je n’interviens jamais dans les commentaires de mes rares lecteurs, environ 0.01% de mes connaissances relationnelles totales) mais là, oui. Là, oui. Je sais, je l’ai déjà dit mais c’est un effet de style pour montre que là, oui. L’insistance est un moyen de montrer que vraiment, j’ai envie et besoin d’accentuer le fait que là, oui. Sinon, j’aurais pu dire que là, non mais alors, ça n’aurait été qu’une espèce de jeu pervers visant à prendre systématiquement le contrepied de tout. Ou mieux, j’aurais pu ne rien dire du tout... [Lire la suite]

24 novembre 2014

parler de rien

S’il y a une chose qu’on ne peut pas me reprocher, ici, c’est de ne pas être capable de parler pour ne rien dire. Je suis même capable de bien pire que ça : parler sans savoir de quoi parler, parler de rien en faisant croire que je peux parler de tout. De tout et de rien. Comme si de rien n’était. Et comme écrire, ça me prend deux fois moins de temps que pour parler, autant vous dire que j’écris pour ne rien dire à la vitesse grand V. En deux fois rien de temps. Moins de temps qu’il ne faut pour le dire. J’aime beaucoup me... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 16:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
20 octobre 2014

en dessous du niveau

Je dois être beaucoup plus pervers que ce que je peux croire ou laisser croire. J’en veux pour preuve que j’aime bien regarder certains jeux télévisés sur TF1 car là, franchement et en toute modestie, je me sens soudain tellement plus intelligent, probablement dans les plus intelligents du monde parce que seulement du pays, ça ne me suffit pas. Je n’ai pas osé écrire de l’univers mais je n’en étais pas loin. Et ce n’est pas tant pour les jeux où les questions sont du niveau de la maternelle que ceux où elles sont du niveau du... [Lire la suite]