19 février 2019

Martine à la plage

Vamos a la playa, oh, oh oh oh oh… Eh bien non, Martine, tu n’iras pas à la plage aujourd’hui et tu n’es pas prête d’y aller. Tu viens de commencer ton nouveau travail aujourd’hui et avant d’avoir des congés à prendre, il va te falloir être patiente. Martine, ma remplaçante est arrivée ce matin, à cinq heures pétantes, chose promise, chose due. Je l’ai trouvée plus sympa qu’une copine de quelqu’un qui m’est cher même si elle est également mieux qu’elle mais en plus, ce n’était qu’une fausse impression vu qu’après plusieurs heures,... [Lire la suite]

21 janvier 2019

encore huit semaines

Ce matin, alors que le jour est en train de se lever, un peu feignant (normal, vu le temps qu’il fait) pour se sortir de son lit, je suis en train de me dire qu’il ne me reste plus que 8 semaines avant de quitter mon boulot. Cette semaine de congés, que j’ai posée pour raccourcir mon « préavis » sera plus que bienvenue car ça me semble de plus en plus long, cette dernière ligne droite. Comme interminable. Un des paradoxes du temps qui passe. Quand on se sent bien, il passe trop vite et quand on est à la peine, il s’éternise... [Lire la suite]
03 septembre 2018

les maîtres mots : prévision, organisation, action

Chouchou, je pense qu’il est temps qu’on se réunisse pour décider de ce que nous allons faire pour le blog, la semaine prochaine voire à partir de samedi. Je te rappelle que nous allons chez mes parents, samedi, que nous revenons avec eux à Bordeaux, dimanche soir et que nous passerons cinq à six jours à Biscarrosse, chez le patron avant de revenir à la maison et de les raccompagner chez eux, le dimanche suivant. Je sais ça fait beaucoup d’informations d’un coup mais je te fais confiance pour avoir non seulement tout compris mais... [Lire la suite]
21 juin 2018

le retour du ronchon, normal, on est le 21 juin

Non, vous ne me ferez pas dire que je n’aime pas la fête de la musique. Du moins, pas ce qu’on nous fait croire que c’est la fête de la musique. D’une part, parce que comme je me lève avant 3h du matin, je ne vois pas pourquoi j’irai écouter du bruit pendant toute une soirée tout en essayant d’éviter ceux qui ont trop bu et qui ne marchent pas droit. D’autre part, parce que, à presque chaque coin de rue et à quelques rebords de fenêtres, ce sera à qui mettra les amplis le plus à fond possible. Et moi, ça, ça me casse les oreilles. Et... [Lire la suite]
26 mai 2018

en RTT d’auto-doléances

Hier, j’ai décidé de prendre une journée de RTT de doléances. Car j’en avais un peu assez de me morfondre comme ça à la presque fin de ces quinze jours de congés, les derniers de l’année 2017/2018. J’en avais un peu marre d’avoir l’impression de ne faire que me plaindre et de subir cette inquiétude avant de reprendre le boulot, mardi prochain. Dans la nuit de lundi à mardi, devrais-je dire si je veux être plus précis. Car ce n’est encore et toujours qu’une question d’horaires nocturnes. Mais pas que, pour être franc. Aussi de... [Lire la suite]
11 février 2018

et soudain, Marseille me tend les bras

Pendant que sur Fip, on entend Polo dans sa reprise de « À Paris », soudain, Marseille vient de me siffler, du coup, je me suis retourné car ce n’est pas tout à fait faux, je suis un peu un mec facile.  « Les ennuis, y en n’a pas qu’à Paris, y en a dans l’monde entier oui, mais dans l’monde entier, y a pas partout Paris, v’là l’ennui… » Sauf que moi, ce n’est pas Paris qui me prendra dans ses bras, en cette année 2018 mais bel et bien Marseille qui me fait de l’œil et qui fait déjà battre mon cœur comme si... [Lire la suite]

05 décembre 2017

le Mont-Blanc à sec

J’ai le Mont-Blanc à sec. Et n’allez pas croire que je pense à quelque chose de salace ou de trivial. Non, j’ai vraiment le Mont-Blanc à sec. Comme jamais. C’est mon stylo d’une grande marque qui fait référence au plus haut sommet de France qui ne veut plus écrire. D’abord, j’ai pensé à une RTT que je n’aurais pas notée mais non, vu qu’il n’y a pas de contrat de travail entre nous, il n’existe pas d’horaires à respecter ni de congés à poser et encore moins de jours à récupérer. Après, j’ai pensé à un mouvement de grève et là, je... [Lire la suite]
18 mai 2017

Ikea !

Hier matin, ce furent la journée des devoirs avant le plaisir. Les devoirs de vacances ? Non, les devoirs de congés. Les devoirs de jours fériés. Les devoirs de RTT. Une matinée bien remplie mais avec un gros zeste de stress. Après l’histoire de Kilourien, nous sommes allés prendre possession de notre box, celui dans lequel nous allons transférer tout ce qu’il y avait dans le bureau de la barrière de Pessac. Ça, ça s’est plutôt bien passé. Et nous sommes partis chez Ikea pour acheter 5 bibliothèques Billy à 39.90€ pièce, 4... [Lire la suite]
12 mai 2017

seize jours fériés consécutifs

Demain, je serai en congés pour deux semaines. Ça va me faire seize jours fériés consécutifs. Parce que qui dit congés, ne dit pas forcément vacances et c’est justement ce qui m’attend. Je ne pars pas. Je ne pars pas en voyage. Je vais aller chercher mes parents pour que nous allions ensemble à Nantes, pour un week-end et j’irai passer une journée à Toulouse. Après, si nous décidons d’aller passer trois ou quatre nuits à Biscarrosse, ça sera un petit dépaysement mais ça ne sera pas ce que j’appelle des vacances, où on va découvrir un... [Lire la suite]
02 juillet 2016

le plus grand baroudeur du monde

Je crois bien que c’est moi, le plus grand baroudeur du monde. Surtout en ce moment. Parce que, entre le week-end dernier et celui qui vient de commencer, ça va me faire deux voyages importants à mon compteur kilométrique. Si j’avais pris l’avion, ça m’aurait fait des heures de vol en plus mais là, c’est surtout la voiture qui me conduit (que je conduis) à mes destinations. Le week-end dernier, seulement dimanche, en fait, je suis allé à Biscarrosse, environ 75 kilomètres. Ça va, l’aller et retour est tout à fait faisable dans la... [Lire la suite]