13 avril 2019

pile entre 9h55 et 10h55, à une heure près

Je suis là, à attendre et je n’aime pas ça. Je n’aime pas ça car je ne suis pas maître de la situation. Et car je n’ose rien entreprendre d’important comme repeindre la terrasse ou ravaler l’immeuble car je sais très bien que dès que je m’y mettrai, mon téléphone va sonner et je serai obligé de tout lâcher séance tenante. Et donc, je n’aime pas me retrouver dans ce cas-là : être obligé d’attendre. Quand c’est moi qui choisis de poireauter, c’est moi qui tiens les rênes. Aujourd’hui, non. Et comme je n’ai pas de chance, je sais... [Lire la suite]

27 août 2018

deuxième week-end à Biscarrosse : le contrôle des connaissances

Eh bien voilà, le week-end est terminé. Pour ta première fois à Biscarrosse, ça ne s’est pas trop mal passé, qu’est-ce que tu en dis, toi, Chouchou ? Tu es content, je comprends. En tout cas, tu en as profité, toi, tu t’es bien reposé, toi aussi. Si, plus que moi. Ça aurait dû être le contraire mais bon, c’est vrai que tant que je ne me pose pas sérieusement, j’ai du mal à rester en place. Je suis une pile et parfois, il faut me débrancher et là, oui, je me détends. Je fais relâche. Tu as particulièrement aimé les desserts que... [Lire la suite]
22 octobre 2016

jardin d'Eden

J’ai failli intituler ce billet « la terre promise » mais je me suis abstenu car soudain, j’ai eu la révélation : jardin d'Eden, ça me semblait plus cohérent et nettement plus à propos. À plusieurs titres mais comme je pense que ça va n’intéresser personne, on va directement passer à la suite. Aujourd’hui, nous sommes allés dans un grand magasin où on trouve tout pour le jardin et qui fait aussi animalerie et encore des tas d’autres choses. Je ne sais pas si je peux donner le nom de cette grande enseigne car je n’aime... [Lire la suite]
14 septembre 2015

face à moi

Dimanche, il pleuvait. Je savais que ça allait être une journée (un peu) particulière. Parce que c’était jour de réception un jour de pluie. Et parce que les invités du jour, je ne les connaissais quasiment pas. Je ne les avais vus qu’une fois et ils ne m’avaient pas laissé un souvenir inoubliable, il y a une vingtaine d’années, de cela. Ce sont des amis du président qu’il n’a pas vus depuis autant de temps que moi. Sauf qu’il les connaît depuis quarante ans. Et ma foi, avec mes parents et le patron, nous sommes restés. Mes parents en... [Lire la suite]
08 septembre 2015

sans faire de chichis

Dimanche après-midi, alors que le temps n’étais pas du tout propice à descendre sur la plage et y rester sans bouger (il faisait froid et les gros nuages gris foncé qui stagnaient sur les Sables n’étaient vraiment pas engageants), au lieu d’aller marcher dans l’eau avec Renée, comme c’était initialement prévu, nous avons préféré rester sur la terre ferme et nous promener sur le Remblai et tant pis s’il y avait la foule des dimanches. Nous étions trois, Renée au milieu du président et moi et nous avons dépassé la Pendule et nous... [Lire la suite]
15 octobre 2014

phobismes

Je suis ressorti de chez le psy complètement chamboulé. J’y suis allé pour une consultation d’évaluation, ça a duré des heures, j’ai répondu à plein de questions et à un moment, j’étais fatigué et j’ai eu l’impression d’être au bord du malaise. Je n’entendais que des bribes de phrases, des mots apparemment sans signification, du moins pour moi et je me suis mis à transpirer. «… distractibilité… cénesthopathie… dépersonnalisation… bradypsychie… inhibition psychomotrice… » jusqu’à ce que le médecin me dise : « vous... [Lire la suite]

02 septembre 2014

oublier les crêpes

J’ai oublié de parler de samedi soir, chez Renée. Et vous le verrez au fil des lignes de ce billet, ce n’est pas la seule chose qui aura été oubliée ce soir-là. Comme bien souvent, quand nous arrivons aux Sables, le premier soir, c’est Renée qui a tout préparé pour nous accueillir. Mais là, parfois, on a un peu honte, elle vient de faire 82 ans et comme elle est moins en forme depuis un an, on a accepté mais on aurait pu aussi aller manger des crêpes au restaurant en bas de sa rue. Mais non, elle a voulu nous faire plaisir et elle a... [Lire la suite]
18 juin 2014

avant un plat pays

La veille d’un départ en vacances. En temps normal, je serais très excité. Dans ma tête. Excité comme un époux juste marié. Là, je n’ai même pas conscience de partir demain. De prendre l’avion demain. De toute façon, je n’ai aucune conscience de rien depuis quelques jours. Je suis comme le Costa Concordia. Je n’arrive plus à faire surface et c’est à peine si je tiens debout sur mes jambes. Sur mes nageoires. Vu que j’ai la sensation d’évoluer dans des eaux troubles. Et de me faire des queues de poisson à moi-même. Difficile de se... [Lire la suite]
03 mai 2013

avec deux T ?

Contre toute attente, il va bien me falloir un an pour pouvoir découvrir, goûter et sans doute apprécier les fameuses broutes que je n’ai pas eues cette année. En même temps, c’était la première fois qu’on m’en parlait, alors, on peut considérer que je n’ai rien perdu, jusqu’ici. Mais si je cache mon impatience derrière un masque d’impassibilité, il n’en est pas moins vrai qu’au fond de moi, je trépigne, je tape de mes petits poings et je me retiens de respirer : je veux manger des broutes.  Et quand j’en ai parlé à qui de... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 avril 2013

pas avec le dos de la cuiller

Il en est de l’interprétation des expressions, ainsi que leur origine, un peu tout et n’importe quoi, évidemment, surtout depuis Internet car tout le monde s’autorise à devenir pigiste pour y glisser son commentaire ou son explication, avec force sérieux pour la majorité et beaucoup d’humour pour les plus malins. Et bien sûr, je ne fais pas partie de ceux-là, moi, je ne suis ni quelqu’un qui se prend au sérieux en donnant des leçons aux autres, ni quelqu’un de drôle qui s’amuse à inventer des définitions pour faire croire que c’est... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,