23 mai 2020

uniquement sur rendez-vous

Avec le coronavirus, le confinement et le déconfinement, plein de choses ont déjà changé dans notre quotidien. Non seulement, il y a les lavages de mains systématiques presque trente ou quarante fois par jour (peut-être plus) ; non seulement, il y a le port du masque voire d’une visière ; non seulement, il y a les distances physiques entre 1 et 2 mètres ; non seulement, il y a le contingentement des clients dans tous les magasins et lieux ouverts au public mais il y a aussi la prise de rendez-vous pour tout :... [Lire la suite]

20 mai 2020

toujours un peu trop…

Comme avant-hier et comme hier et qui sait, peut-être comme demain et comme après-demain, vu que les jours se ressemblent même après le confinement, comme avant-hier et comme hier, donc, je n’ai pas eu l’inspiration subite habituelle pour écrire mon billet pour aujourd’hui. Hier, le temps a passé vachement vite et il a été 19h beaucoup plus rapidement que les autres jours et ça m’a un peu dérouté car du coup, j’ai été pris de court et je n’ai pas pu me mettre devant l’ordinateur avant et après, ce n’était plus non plus le bon moment.... [Lire la suite]
16 mai 2020

réflexions en vrac (billet déconfiné)

Je n’ai toujours pas repris le tram depuis le 14 mars, ça fait deux mois et deux jours que je ne me suis déplacé qu’à pieds, qu’à vélo et qu’en voiture (le plus souvent en voiture car comme je me suis chargé de l’intendance du patron et de Claude pendant le confinement, j’étais souvent chargé entre les provisions pour eux et/ou les plats que je leur préparais) et je me dis que tant que je pourrai faire autrement, je ne reprendrai ni le bus, ni le tram. Après tout, nous approchons de plus en plus de l’été et jusqu’aux prochains... [Lire la suite]
10 mai 2020

déconfits (billet de moins en moins contaminé au Covid 19)

Dernier jour du confinement, du moins pour nous, à Bordeaux, Gironde, Nouvelle-Aquitaine, Sud-Ouest de la France, Europe, Terre. C’est peut-être un peu long pour l’adresse, là, non ? Oui, j’aurais pu condenser un peu plus ma pensée et concentrer mes écrits au lieu de les diluer de la sorte. Restons concentrés, comme ils disent toujours, chez Nestlé, dans la branche lait en tube. Sauf dans l’unité vénitienne car là, comme il y a beaucoup d’eau, ça n’arrange pas les bâtiments et ils sont obligés de fermer l’usine de production car... [Lire la suite]
28 avril 2020

plus tout à fait seul au monde (billet contaminé au Covid 19)

Jusqu’à la mi-mars, soit un peu moins d’un an après avoir arrêté de travailler, j’aimais beaucoup me lever tôt et avoir l’impression d’être seul au monde. Seul dans mon monde. Surtout lors des dernières semaines avant le confinement, peut-être parce que je pressentais que les choses ne seraient plus jamais comme avant, mais quand je sortais de mon lit, vers 6h, c’était systématiquement avant le jour ne se lève lui-même. Je prenais mes granules homéopathiques, je préparais mes compléments alimentaires et je regardais dehors, je... [Lire la suite]
27 avril 2020

multifonctions (billet contaminé au Covid 19)

Je me savais un peu hyperactif et capable de faire jusqu’à trois choses en même temps (cuisiner, regarder la télé qui n’est pas dans la même pièce et répondre au téléphone ou tenir une discussion avec le président) mais je ne me connaissais pas autant de talents que je découvre au fur et à mesure du confinement. J’en ai tellement que je pense être l’incarnation humaine du couteau suisse. Et pas un modèle de base, non, un modèle multifonctions, justement. Et même avec des tâches insoupçonnées, jusque dans mes rêves voire mes fantasmes... [Lire la suite]

24 avril 2020

bien confinement à toi (billet contaminé au Covid 19)

M’agace avec ses questions ! M’agace avec ses regards en coin. M’agace avec sa présence. Avec sa présence permanente et ça ne s’arrange pas parce que depuis le 17 mars, ça fait déjà plus d’un mois, on est ensemble 24/24 et 7/7. On est littéralement l’un sur l’autre, jour et nuit, nuit et jour. Et quand je dis qu’on est l’un sur l’autre, autant vous préciser qu’il n’y a rien de sexuel, dans cette expression. De toute façon, il n’y a plus rien de sexuel entre nous. Et ça, ça date de bien avant le confinement. M’agace à toujours... [Lire la suite]
21 avril 2020

enquêtes de voisinage (billet contaminé au Covid 19)

Avec cette minute qui n’a rien à voir avec celle du silence, chaque soir, avec le président, nous sortons pour applaudir les personnels soignants mais aussi les autres, ceux qui sont là depuis le début du confinement pour nous permettre de bien (sur)vivre. Et, au bout de quatre semaines, on a remarqué des gens qui sont là tous les soirs, eux-aussi, qui à sa fenêtre, qui à son balcon et qui sur sa terrasse. Au début, il faisait nuit, à 20 heures car nous étions encore en heure d’hiver mais depuis fin mars, il fait jour et on peut (à... [Lire la suite]
19 avril 2020

occupation terrassière (billet contaminé au Covid 19)

Bon, hier, c’était la dernière après-midi de soleil avant jeudi prochain puisque dans les quatre prochains jours, nous ne devrions avoir que de la pluie. Nous ne devrions recevoir que de la pluie. Être envahi de nuages épais et lourds comme si le confinement n’était pas assez une punition en soi, avec ce temps maussade, comme si nous allions devoir supporter une double peine. Alors, hier, j’ai profité de ce soleil, ma foi plutôt chaud, et j’ai pris de l’avance sur la suite des événements météo. Mais je n’ai pas réussi à lire. J’étais... [Lire la suite]
15 avril 2020

changer de slip (billet totalement contaminé au Covid 19)

J’ai bien écouté notre président Macron, avant-hier soir et si j’ai bien tout compris ce qu’il a dit, on devrait commencer à sortir du confinement, donc à déconfiner, à partir du 11 mai. Et c’est là qu’il m’a un peu perdu. Comment savoir si je pourrai faire partie de ceux qui pourront sortir de chez eux sans avoir à remplir une attestation de déplacement dérogatoire ? Sans avoir à m’inquiéter plus que de raison ? Parce que j’aurai été testé pour savoir si j’avais des anticorps ? Parce que j’ai moins de 70 ans ? Et... [Lire la suite]