06 juillet 2019

si je vous dis que ma vie n’a aucun intérêt, c’est que je le sais, quand même

Si je vous dis, après les confidences que je vous ai faites hier, que ma vie n’a aucun intérêt en soi, c’est que le sais, quand même. S’il y en a un qui doit le savoir, c’est bien le mec moi. Et je ne cherche pas à faire mon immodeste, ça ne me ressemble absolument pas, non, je cherche juste à dire ou rétablir une vérité (pour ne pas dire LA vérité) afin que les choses reviennent dans l’ordre. Et que chacun chez soi et les moutons sous le lit, seront bien gardés. Oui, je dois forcément le reconnaître, jusqu’à présent, je n’ai vécu... [Lire la suite]

11 juin 2019

se concentrer pour ne pas se disperser

Quand je ne suis pas plus inspiré que ça pour écrire et surtout, quand je m’y prends un peu tard dans la journée (aujourd’hui, je commence d’écrire à 16h11, l’heure du goûter, pas celle de noircir des pages blanches !), j’ai un mal fou à me concentrer sur les minimum trois paragraphes que je me dois (que je me doigt ?) de faire par jour. Oui, parce que trois, je ne peux pas faire moins. Sinon, ça fait un peu branleur. Ou fumiste. Même si je préfère être un branleur qu’un fumiste. Et pourtant, on m’a réellement traité de... [Lire la suite]
28 mars 2019

mon grand frisé intérieur

L’autre soir, quand on m’a mis à la porte de la réception pour laquelle j’ai accompagné le président, je n’ai rien dit mais je n’en ai pas pensé moins. Je suis parti la tête haute même si j’ai énormément haussé les épaules. Oui, parce que je suis comme ça, moi. Baraqué comme un flan, peut-être mais capable des pires représailles mentalement. La notion même de courage n’a aucune limite pour moi, dans ma tête et c’est déjà beaucoup et ça compense largement le fait que je n’en ai aucun dans la vraie vie. On s’arrange comme on peut avec... [Lire la suite]
12 avril 2018

on dit qu’il se peut qu’elle ne revienne plus

Dans certains couloirs, il se dit qu’il se peut qu’elle ne revienne plus. Peut-être même plus jamais. Plus jamais de la vie. Et alors ? Et alors, que vais-je devenir, moi ? Mis à part le fait d’acquiescer en opinant de la tête sans montrer que j’en sais plus ce que je veux le faire croire… Histoire de donner le change. Et de ne pas éveiller d’éventuels soupçons. Parce que, en dehors de ce blog, où je me suis permis de vous faire quelques confidences, personne n’est au courant. Personne d’autre. Il y a des secrets qui... [Lire la suite]