14 juillet 2019

je vais participer au concours du titre le plus long de tous les blogs de Canalblog et je ne sais pas à combien de caractères j’

Je me demande si je ne vais pas participer au concours du titre le plus long de tous les blogs de Canalblog, histoire de tenter de me faire connaître un peu plus. Pourquoi me faire connaître un peu plus ? Parce que je suis comme l’Oréal, je pense que je le vaux bien. Même si moi, je n’ai encore aucun problème de curatelle, de tutelle ni de tutoriel, à défaut de certains membres de familles riches dont je ne dirai pas le nom contrairement à hier, quand je me suis permis de citer Philippe sans le nommer directement (j’allais écrire... [Lire la suite]

13 juin 2019

moi, finalement, j’en suis revenu

Finalement, on en parle, on en parle mais moi, j’en suis revenu et même assez vite revenu. Il n’y avait aucune raison que j’y passe plus de temps que ça. Et finalement, une fois rentré chez moi, je me suis dit que j’étais le champion du monde du voyage éclair. Parti très tôt le matin, 6h25 pour poser mes chaussures chez moi à 17h20, ça fait un road trip de 11h. Ce n’était donc pas la peine de que je fasse une valise pour si peu. Pour si peu de temps, principalement. Je n’ai pas eu besoin de me changer entre hier matin et hier... [Lire la suite]
11 juillet 2016

il faudra du temps pour s'en remettre

Normalement, j’attaque ma dernière semaine dans cet appartement que j’occupe depuis seize ans. Avec un peu de chance, si tout se passe bien, aujourd’hui, demain et après-demain, nous allons pouvoir confirmer dimanche prochain pour le déménageur. Et dimanche soir, nous devrions dormir là-bas, à la Factory. À l’autre bout de Bordeaux. Près du pont Chaban-Delmas. Un peu plus au calme. Un peu plus à l’air. Mais toujours en ville quand même. Hier, Isabelle, ma cousine, pas la femme de ménage, est venue passer la journée avec nous et nous... [Lire la suite]
24 janvier 2016

bé, ba, bu, bo, bi

Ça n’a pas été aussi simple que ça que de définir l’ordre car écrire ba, be, bi, bo, bu, comme celui dans lequel on récite toujours les voyelles, Ça ne me convenait pas. Ça n’allait pas dans le sens de ce que je voulais écrire aujourd’hui. Là, ça me va très bien, c’est très réfléchi et vous allez comprendre pourquoi en lisant la suite. Mais avant tout, j’aimerais bien digresser un peu malgré la résolution que j’ai prise en début d’année car si je ne le fais pas, je vais refouler et après, soit j’aurais mal à la tête, soit je vais... [Lire la suite]
28 août 2015

l'infortuné chronique

Je n’ai pas de chance. Je ne gagne jamais au Loto. Ni même à l’Euro Millions (j’ai mis des majuscules à Loto et à Euro Millions mais si ça se trouve, ça n’était pas nécessaire et alors, n’ai gaspillé trois majuscules pour rien…) et quand je participe à un concours pour gagner une tablette numérique d’une marque dont le nom commence par Sam et finit par Sung (mais je ne peux pas le citer entièrement sinon, ça serait faire de la publicité non autorisée) ou un Cookeo de la marque Melinoux (j’ai fait exprès de mélanger les voyelles pour... [Lire la suite]
11 mars 2015

agressions multiples

En choisissant ce spectacle, en juin dernier, au Pin Galant et en y allant, hier soir, avec Isabelle, ma cousine préférée, je ne pensais pas subir autant d’agressions. Au point que j’aurais volontiers écrit agrrrrresssssions avec plein de R et plein de S. En tout cas, la soirée a mieux commencé qu’elle ne s’est terminée mais jamais, au grand jamais, je n’ai autant subi un spectacle sans pouvoir m’en échapper. Je n’ai pas voulu planter Isabelle, pensant qu’elle, elle y trouvait son compte et en plus, en m’asseyant à la place que... [Lire la suite]
20 novembre 2014

tourner la page

Peut-être même que ce qui m’a le plus fasciné, dans le concert de mardi soir, à l’Auditorium de Bordeaux (voir billet du 19 novembre), c’est sans doute la présence du petit tourneur de pages. D’abord, j’ai vu arriver les deux virtuoses et dans leurs pas, le petit mec habillé de noir, avec une allure d’étudiant voire de lycéen en costume. D’une sobriété efficace. Il a attendu que le pianiste s’installe pour s’asseoir à son tour. On l’apercevait plus qu’on  ne le voyait, derrière la corpulence du musicien russe à la bedaine un peu... [Lire la suite]
13 mars 2014

télégraphiant

Les US mis à part, le mot télégraphiant à quelque chose d'assez exceptionnel pour qu'on le mentionne dans les pages de ce blog culturel. Bien sûr, comme vous prenez le train en marche, vous êtes à mille lieues de comprendre de quoi je parle et loin de moi de vous refaire le coup du concours pour trouver la clef de l'énigme. La dernière fois, ce fut un tel fiasco que... Non, ne vous impatientez pas, car vous saurez avant la fin de ce billet ce que le mot "télégraphiant", les US mis à part, peut bien avoir de si spécial voire de... [Lire la suite]